Posez votre question
 * Titre de votre question :
 
 * 4 mots minimum
 * Développez votre question :
 
 * 20 mots minimum
  *Catégorie :
 
 
 * Mots-clef :
 
 * 4 mots séparés par une virgule
 * Votre nom / pseudo
 

 * Votre courriel
    (Ne sera pas diffusé.)
 
   Site web
   http://


 

Comment traiter mon cerisier atteint de moniliose?


Bonjour, l'année dernière mon cerisier était atteint de moniliose. Comment éviter que cela se reproduise cette année? Merci à vous.




Bonjour,

La moniliose est l'une des maladies les plus répandues sur nos arbres fruitiers. C'est durant l'été que l'on voit les dégâts occasionnés lorsque pourrissent nos fruits encore sur les branches. La moniliose est reconnaissable par des taches noires qui sont ornées de cercles de formes concentriques avec en plus une ou plusieurs pustules blanches. La moniliose est provoquée par l'action d'un champignon de taille microscopique, le monilia fructigena, présent particulièrement sur nos arbres à pépins, tels que les pommiers et poiriers, et par le monilia laxa pour nos arbres à noyaux, tels que les cerisiers ou les abricotiers.

Caractéristiques des propagations

La moniliose est un champignon qui hiverne à l'intérieur des plaies de nos arbres, ou encore dans les fruits qui ont séché et qui sont restés accrochés aux arbres, mais également dans les fruits qui ont pourri au sol et même dans les fleurs séchées des arbres. La moniliose est particulièrement néfaste durant les pluies à la saison de floraison. 

Les moyens de lutte contre la moniliose

Seuls des moyens de prévention sont efficaces, car dès que la moniliose a commencé son attaque, la seule possibilité restante est de limiter sa progression. Les moyens de lutte sont les suivants. D'abord, éliminez chaque fruit touché par la moniliose. Dès qu'un fruit présente des tâches, vous devez impérativement les faire tomber de l'arbre, les ramasser et surtout, les jeter ou bien les brûler. Ensuite, éclaircissez les fruits. Même s'il est difficile de jeter des fruits jeunes, il faut éclaircir afin de ne pas les laisser les uns collés aux autres. Cela permettra également à vos arbres de ne pas s'épuiser.

Pour les arbres en bonne santé

Après avoir contrôlé l'état sanitaire de vos arbres fruitiers et avoir constaté qu'ils sont sains, appliquez-leur sérieusement les traitements durant l'hiver. Dès la chute des feuilles, appliquez de la bouillie bordelaise en pulvérisation, cela ne pourra en aucun cas nuire à vos arbres. Pensez également à couper régulièrement tous les morceaux de bois mort ainsi que les mousses, car ils deviennent rapidement des refuges pour les parasites.

Bonne journée à vous et bonne récolte!

Répondu par angy82
Répondu par laly



Bonjour,

La moniliose est une maladie très répandue dans les vergers. C’est lorsque les fruits pourrissent, sont pleins de taches noires et de pustules blanches que nous constatons la présence, en général en plein été, de la moniliose.

À QUOI EST DUE LA MONILIOSE?

La moniliose est provoquée par un champignon microscopique appelé monilia fructigéna pour les fruits avec des pépins, et monilia laxa pour les fruits avec des noyaux. Le champignon passe l’hiver à l’abri des plaies des arbres, et les fruits attaqués restent au sol; c’est ainsi que la pluie, le vent ou les insectes le disséminent. À partir de là, le champignon s’attaque aux fleurs et fruits abîmés, et se répand à une telle vitesse qu’il est trop tard pour agir.

COMMENT LUTTER CONTRE LA MONILIOSE?

On ne peut que prévenir la maladie. Pour cela, il faut éliminer systématiquement tous les fruits touchés lorsque l’on constate qu’ils pourrissent et sont criblés de cercles noirs. Ils ne doivent pas être jetés dans un coin de la cour, mais doivent être brûlés ou jetés en déchetterie, afin que le champignon ne puisse pas s’en échapper.

TRAITEMENTS DES ARBRES ET PRÉCAUTIONS

Afin de préserver les arbres de toutes les attaques, et pas seulement de la moniliose, il faut les éclaircir régulièrement. Les fruits des arbres ne doivent jamais être en contact les uns avec les autres. De plus, un traitement à la bouillie bordelaise n’est jamais inutile, même sur un arbre encore sain. Celui-ci se fait à la tombée des feuilles de préférence.

N’oubliez pas non plus d’éliminer tous les bois morts et la mousse de vos arbres, formidables refuges à parasites en tout genre!

Bon jardinage!

Répondu par sou



Bonjour,

La moniliose est l'une des maladies les plus répandues dans nos vergers. Voyons d'un peu plus près la conduite à tenir face à ce fléau.

Description de la maladie

La moniliose touche essentiellement les arbres fruitiers, en particulier les cerisiers, les pommiers, les poiriers, les pruniers, les amandiers, les pêchers, les abricotiers, etc. Le responsable, c'est un champignon connu sous le nom de monilia. Ce champignon pénètre dans le fruit par une blessure provoquée par une piqûre de guêpe, une morsure d'insecte, un coup de bec d'oiseau, de la grêle, etc. Puis, le champignon se propage pour infecter les fruits avoisinants. Le fruit infecté se réduit, puis pourrit. Des points blancs apparaissent en cercle concentrique autour de la blessure. Le fruit, s'il n'est pas arraché, reste momifié dans l'arbre pendant tout l'hiver.

Traitement et prévention

Le traitement de cette maladie est purement préventif. Vous devez utiliser un fongicide (c'est-à-dire un médicament qui tue les champignons). La bouillie bordelaise, une solution de sulfate de cuivre additionnée de chaux, à 4% (4 kg de produit pour 100 litres d'eau) fera parfaitement l'affaire. Vous n'avez qu'à en pulvériser en novembre avant le débourrement des bourgeons. Vous devez également éclaircir votre cerisier s'il porte trop de fruits. Cette technique consiste à supprimer une partie des fruits encore jeunes, évitant ainsi qu'il y ait trop de contact entre ces derniers.

Si la maladie s'est déjà annoncée, vous devez faire en sorte de limiter la propagation du champignon en éliminant les fruits infectés et en les brûlant loin de votre cerisier.

Bonne chance et au plaisir de vous lire!


Vos commentaire sur : Comment traiter mon cerisier atteint de moniliose?


Commentaires des Internautes

commentaire consoude

Effectivement, le fenbucazonale est judicieux en complément de la bouillie bordelaise en région humide où la moniliose est trop pugnace.



commentaire adèle

Bonjour,

J'ai lu que l'on pouvait traiter au début de la floraison avec un produit spécifique "maladies des fruitiers" qui contient du fenbucazonale. Ce n'est certes pas un traitement bio, mais la moniliose est agressive.



Commentaire :


* Pseudo :    
* Courriel :     Ne sera pas diffusé.
 Site web :    http:// 
 * Sécurité :