Posez votre question
 * Titre de votre question :
 
 * 4 mots minimum
 * Développez votre question :
 
 * 20 mots minimum
  *Catégorie :
 
 
 * Mots-clef :
 
 * 4 mots séparés par une virgule
 * Votre nom / pseudo
 

 * Votre courriel
    (Ne sera pas diffusé.)
 
   Site web
   http://


 

Que faire en cas d'intoxication alimentaire?


Bonjour, pourriez-vous me dire ce qu'il faut faire si jamais quelqu'un est victime d'une intoxication alimentaire? À quoi sont-elles dues? Merci à vous.




Bonjour,

Bien que les contrôles en tout genre se soient multipliés ces dernières années, nous ne sommes pas complètement à l’abri de bactéries renfermées dans nos aliments qui peuvent nous rendre quelquefois très malades. Pour se préserver de toutes ces salmonelles, dioxines et autres listérioses, de nombreuses précautions doivent être prises tout au long de la chaîne alimentaire si l’on veut éviter leur développement.

LES SYMPTÔMES DE L’INTOXICATION ALIMENTAIRE

Ils sont à peu près semblables à ceux d’une gastro-entérite, à la différence que cette dernière dure deux jours, alors qu’une intoxication entraîne les symptômes sur une durée pouvant aller jusqu’à huit ou dix jours. Le malade présente donc des nausées, des vomissements, une diarrhée plus ou moins aiguë. Ces symptômes s’accompagnent de douloureuses crampes abdominales et de fatigue, et sont parfois accompagnés de fièvre, jusqu’à 40°C et de maux de tête. L’ensemble de ces symptômes survient en général de quelques heures à 48 heures après l’ingestion de l’aliment contaminé.

QUE FAIRE FACE À UNE INTOXICATION ALIMENTAIRE?

Les personnes les plus à risque sont les bébés, les personnes âgées et les malades chroniques qui souffrent entre autres de maladies inflammatoires des intestins, de diabète ou encore du sida, car ils ont moins de défenses et se déshydratent plus vite.

Dans le cas d’une personne normale, il faut du repos, et bien se réhydrater en tentant de boire un maximum. Il faut également proscrire les antidiarrhéiques. Cela peut paraître étonnant, mais c’est de cette manière que la bactérie est évacuée. En stoppant la diarrhée, le transit se trouve ralenti: la bactérie est donc plus longue à partir. Il ne faut pas prendre d’aspirine qui peut irriter l’estomac et provoquer des diarrhées sanglantes. Il est préférable de stopper les médicaments pris habituellement dans ce genre de situation: ils contribuent à irriter l’estomac et ne sont de toute façon pas efficaces s'ils sont vomis.

Si la personne malade ne parvient à garder aucun liquide et que son état se détériore, il faut consulter un médecin qui pourra imposer une hospitalisation dans le but de poser une perfusion. Elle aura en effet pour mission de nourrir en quelque sorte le corps de manière directe et surtout de le réhydrater.

Les intoxications alimentaires peuvent se transmettre. C’est pourquoi le malade devra observer une hygiène irréprochable pour éviter la contamination aux autres membres du foyer. Comme lors d’une gastroentérite, il faudra donc se laver les mains, avoir ses propres linges de lavage (gants, serviettes…).

Une intoxication alimentaire peut être très impressionnante. Dans certains cas, elle peut durer une dizaine de jours et entraîner une perte de 10 à 15 kilos, d’où la nécessité de consulter si le malade ne parvient pas à garder quoi que ce soit au bout de trois jours.

À la prochaine peut-être!

Répondu par laly
Répondu par mrhyde



Bonjour,

Les intoxications alimentaires sont dues à de nombreuses raisons, et ne sont pas uniquement la faute des producteurs ou de ceux qui vous ont vendu les produits. Pour lutter contre les intoxications alimentaires, il convient de savoir comment elles arrivent et comment réagir.

En amont, se prévenir contre les intoxications alimentaires

Il est vrai que parfois, des alertes sont lancées contre des produits alimentaires pour un problème d'hygiène. Pour autant, les professionnels du secteur agroalimentaire suivent un cahier des charges très précis. Le plus souvent, les intoxications alimentaires sont le fait du consommateur final. Parmi les bons gestes qui permettent d'éviter des intoxications alimentaires, il convient de bien se laver les mains avant de cuisiner, de ne jamais briser une chaîne du froid, et de ne jamais congeler un produit décongelé. Quand vous sortez un produit du congélateur, laissez-le décongeler lentement dans le réfrigérateur. Pour ce qui est des viandes, il importe de les faire cuire correctement. Enfin, nettoyez votre réfrigérateur régulièrement. Quand vous rangez les produits, ne mettez pas côte à côte des produits crus et des produits cuits.

Une personne est intoxiquée, que faire?

Si malgré vos précautions une personne se retrouve à faire de l'intoxication alimentaire, réagissez avec calme. Dans la plupart des cas, les symptômes d'une intoxication, bien que désagréables, sont bénins: vomissements, diarrhées, nausées. Les traitements à suivre varient en fonction des personnes, les enfants et les personnes âgées étant plus vulnérables. Mieux vaut contacter le médecin traitant qui pourra décider d'éventuels examens cliniques. Quant au repas responsable, ne jetez rien. Conservez tout pour des analyses par la DDASS qui pourra décider d'une alerte si la contamination est de toute évidence du fait du producteur.

Bonne journée et au plaisir!


Vos commentaire sur : Que faire en cas d'intoxication alimentaire?


Commentaires des Internautes

commentaire maman taha

Mon fils de trois ans a eu une intoxication alimentaire. Je l'ai pris le jour même à la clinique et on m'a prescrit un antibiotique. Dieu merci, le lendemain, il se portait bien. Conseil : allez vite chez le médecin, surtout pour les enfants.



Commentaire :


* Pseudo :    
* Courriel :     Ne sera pas diffusé.
 Site web :    http:// 
 * Sécurité :