Conseils de sécurité lorsqu’on a une piscine

Question

Bonjour. Nous venons de nous faire installer une piscine et, comme nous avons de jeunes enfants, cela nous inquiète un peu. Pourriez-vous nous indiquer clairement quelles sont les mesures de sécurité à prendre ? Merci.

Réponse(s)

Bonjour,

Vous avez bien raison de vous inquiéter : les noyades dans les piscines familiales arrivent malheureusement trop souvent. D’ailleurs, dès qu’il y a de l’eau, que ce soit un lac, une rivière, une piscine, un spa ou une baignoire, il faut se montrer très vigilant lorsqu’on a de jeunes enfants. En fait, à peine quelques centimètres suffisent pour qu’un tout petit puisse se noyer, c’est-à-dire juste assez pour que le nez et la bouche de l’enfant soient submergés.

Pour prévenir les noyades

La présence d’un adulte est donc obligatoire en tout temps. Aucun enfant ne devrait rester seul dans l’eau ou près de l’eau, même un court instant. Quelques minutes suffisent pour que la noyade survienne. Et comme l’enfant ne peut pas crier, cela se fait silencieusement et personne ne peut s’en rendre compte.

Les plus petits et les nourrissons ne devraient pas se trouver à plus d’un bras de distance d’un adulte lorsqu’ils sont dans l’eau ou près de l’eau. Pensons notamment à la plage, aux baignoires, aux piscines, etc.

Si vous vous rendez près d’un cours d’eau ou à la plage, pensez à apporter un téléphone cellulaire. Vous pourrez appeler à l’aide plus rapidement en cas de besoin.

Les pataugeoires ou piscines portatives doivent absolument être vidées lorsque les enfants ne se baignent plus. 

Les piscines résidentielles devraient toutes être munies d’une barrière à verrouillage et à fermeture automatique. De plus, aucun accessoire qui pourrait permettre à un enfant de s’en servir pour franchir la barrière ou la piscine ne devrait se trouver à proximité.

En cas de noyade 

Si jamais un malheur arrivait, restez calme et sortez l’enfant de l’eau. Appelez immédiatement le 9-1-1 avant d’étendre l’enfant sur une surface plate et dure. Étendez l’enfant sur le côté ; la jambe qui est au sol doit être tendue et l’autre doit être pliée vers l’avant. Même chose pour les bras. Placez sa tête légèrement vers l’arrière pour qu’il puisse respirer et assurez-vous que ses voies respiratoires sont bien dégagées. Si l’enfant ne respire plus, pratiquez le bouche-à-bouche : pincez son nez et soufflez dans sa bouche, environ douze à quinze fois par minute. Vous devriez envoyer assez d’air pour que sa poitrine se soulève.

Si l’enfant n’a toujours pas de pouls, faites-lui un massage cardiaque en plus. Massez-le au niveau du sternum, là où les côtes se rejoignent. Placez-y le talon d’une de vos mains et effectuez quinze compressions, en alternant avec deux insufflations de bouche-à-bouche. Continuez ainsi jusqu’à l’arrivée des secours. 

Bon été et prudence !

Répondu par Fernandez

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *