Question d’ordre pénal et juridique

Question

Quelqu’un qui travaille peut-il purger une peine de prison ? Y a-t-il des solutions pour rester dehors ? Quelles sont les démarches à effectuer ?

Réponse(s)

Bonjour, 

À partir du moment où vous êtes condamné à une peine de prison, fini le travail, et la personne est en prison pour le temps imparti. La seule peine de prison qui vous permette de continuer à travailler est celle qui est avec du sursis. De toute façon, je ne suis pas certain que tous les employeurs gardent leurs employés dès lors qu’ils sont tombés sous le coup de la loi. Je ne vois donc pas de solution pour pouvoir travailler en purgeant une peine de prison.

Autre solution, mais dans l’autre sens. C’est-à-dire qu’après avoir commencé une peine de prison et après avoir bénéficié d’une remise de peine, on peut, sous le coup de la liberté conditionnelle, retrouver un travail et donc avoir une activité professionnelle « normale ». Mais là encore, si votre futur employeur cherche un peu et qu’il s’aperçoit que vous êtes en liberté surveillée, il est probable que cela ne lui plaise pas et qu’il ne vous embauche pas.

Pour les petites peines qui peuvent être assujetties au port d’un bracelet électronique, c’est de la liberté surveillée, et je pense que la personne peut travailler. Mais travailler dans ces conditions est difficile et les situations dans lesquelles votre employeur ou les collègues s’apercevront que vous portez un bracelet sont nombreuses. Autant dire que la prison et la réinsertion professionnelle, cela fait deux, et qu’il vaut mieux ne pas avoir affaire à la justice.

Je crois en tout cas que, suivant la gravité des faits et l’importance de la peine, il faut avant tout demander conseil à son avocat pour savoir s’il existe des solutions pour contourner la privation de liberté et au moins pouvoir continuer à travailler.

Bon courage.

Répondu par Riviere

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *