Comment bien consommer les graines et l’huile de lin?

Question

Nous savons aujourd’hui que l’huile et les graines de lin sont bonnes pour notre santé. Cependant, je voudrais en connaître davantage sur la façon de les consommer. Merci beaucoup.

Réponse(s)

Bonjour,

On utilise la tige de la plante de lin afin d’en tirer des fibres pour faire du tissu; les graines, elles, sont utilisées pour fabriquer de la farine et de l’huile.

L’origine de la plante de lin

La plante de lin est à l’origine issue du bassin de la Méditerranée. Aujourd’hui, c’est une plante annuelle cultivée sous tous les climats tropicaux et tempérés. Son terrain le plus favorable doit être argileux, mais il peut aussi être sablonneux; il doit avoir une bonne profondeur et surtout une bonne irrigation. La récolte de la plante de lin se fait juste après sa floraison; par contre, elle doit être ramassée avant que ses graines soient totalement mûres, pour ne pas qu’elles tombent sur le sol.

Ses utilisations homéopathiques

Les graines sont souvent utilisées afin de traiter des pathologies bénignes. Elles procurent les bienfaits suivants:

  • une légère diminution du taux de cholestérol: consommer entre 15 et 50 g par jour;
  • une diminution des divers symptômes de la ménopause;
  • la prévention de l’ostéoporose suite à la ménopause;
  • le traitement de la constipation: on conseille deux à trois verres d’eau par jour dans lesquels on aura mis 10 g de graines de lin, entières, écrasées ou broyées;
  • une diminution des symptômes d’un intestin irritable;
  • le soulagement d’une gastro-entérite: mettre à tremper 5 à 10 g de graines moulues ou broyées dans 150 ml d’eau pendant 20 à 30 minutes et boire après filtrage.

Notez que les graines de lin peuvent également être broyées pour être utilisées en cataplasme dans le traitement de certaines inflammations cutanées.

Les recommandations et contre-indications

L’huile tirée du lin est une l’huile qui devient rapidement rance. Aussi, elle doit être conservée dans le frigo dès qu’elles sont broyées. Par contre, les graines achetées entières peuvent être conservées à la température ambiante. Les graines peuvent être utilisées dans la préparation de pains et de gâteaux. Les personnes qui sont atteintes d’occlusions intestinales ou encore de diverticules ne devraient pas consommer de graines ou d’huile de lin.

Bonne journée à vous et au plaisir de vous relire!

Répondu par Nicolas

Bonjour,

Le lin, comme beaucoup d’autres plantes, nous offre effectivement des produits naturels très bons pour notre santé. Ses dérivés peuvent devenir un complément alimentaire au quotidien, tant leurs bienfaits sont grands.

L’HUILE DE LIN

L’huile de lin est celle, entre toutes les huiles, qui contient le plus d’acide alpha-linolénique, autrement appelé oméga-3, et n’est donc pas sans intérêt. En effet, les acides linoléiques, ou oméga-6, et alpha-linoléniques, donc oméga-3, sont des acides gras polyinsaturés, et sont les seuls que notre corps est incapable de synthétiser, d’où la nécessité d’en consommer tous les jours. Les omégas-6 agissent sur le cholestérol, sur le vieillissement cutané, sur la coagulation. Les omégas-3 améliorent le fonctionnement de notre système cardio-vasculaire, notre système immunitaire et notre système nerveux.

L’huile de lin offre donc un apport équilibré de ces acides gras et, consommée quotidiennement en complément d’une alimentation équilibrée, elle protège également la peau des méfaits du vieillissement, mais aussi des problèmes comme l’acné, le psoriasis, l’eczéma. Appliquée localement en complément à d’autres huiles végétales ou essentielles, elle aide à lutter contre les rhumatismes et les courbatures. Il ne faut cependant pas en abuser, car à trop forte dose l’huile de lin devient un puissant laxatif. L’huile de lin est souvent consommée en gélule ou capsule prête à être avalée, mais aussi en petit flacon. Si vous l’achetez en flacon, soyez vigilant: l’huile de lin rancit très vite. Il est donc fortement conseillé de la conserver au réfrigérateur, et de la jeter si son odeur vous semble aigre ou désagréable.

LES GRAINES DE LIN

Longtemps utilisées dans la fabrication de peinture, et destinées à l’alimentation du bétail, les graines de lin sont de nos jours reconnues pour leurs vertus sur notre organisme. Comme l’huile, la graine de lin est riche en oméga-3. Elle diminue les risques de maladies cardiaques, en limitant la formation de caillots; elle lutte contre l’hypertension et, à plus forte dose, fait baisser le cholestérol et les triglycérides. La graine de lin contient également un phyto-œstrogène proche de l’œstrogène produit par nos ovules, et pourrait donc prévenir certains cancers du sein.

La graine de lin est entourée d’une coque très dure, que notre système digestif est incapable de détruire. Pour la consommer, il faut donc au préalable l’écraser, l’idéal étant de la moudre finement afin de l’intégrer à notre alimentation, dans les yaourts par exemple. Son goût est en outre très agréable, un peu sucré, rappelant celui des noix.

Si le lin nous donnait déjà depuis des siècles une fibre résistante servant à fabriquer du tissu, elle nous offre donc maintenant d’excellents compléments alimentaires qui ont su faire leurs preuves.

Je vous souhaite une bonne santé!

Répondu par Roussel

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *