Comment semer mes graines de roses trémières?

Question

Bonjour, je voudrais savoir comment semer des graines de roses trémières. J’ai essayé l’année dernière, et je n’ai eu aucun résultat. Pourtant, c’était un endroit ensoleillé et la terre était riche. J’habite près de la frontière suisse, dans l’Ain. Merci de vos conseils.

Réponse(s)

Bonjour,

Ce n’est pas du tout étonnant que vous n’ayez obtenu aucun résultat suite à votre semis de graines de roses trémières. Ces dernières abhorrent par-dessus tout les terres riches!

Où semer ces graines?

L’idéal pour des graines de roses trémières, c’est de les semer à la volée, dans un sol pauvre, sec et caillouteux, de préférence. Entre des pavés auto-bloquants, le long d’une maison, dans du gravier, dans une anfractuosité de terrasse, sur un terrain en friche, le long d’une limite séparative, sur un trottoir, etc. C’est de ce genre d’endroits que naissent les plus belles roses trémières. Mais c’est également à partir de semis spontanés que l’on peut obtenir de nouveaux pieds, à condition d’avoir des roses trémières dans son jardin.

Quand les semer?

En général, c’est en août que les graines doivent être semées. Surtout, ne vous compliquez pas la vie! Jetez-en au vent, c’est un gage de réussite et ne lésinez pas sur la quantité. Pour en recueillir moi-même à cette période, sur des pieds déjà existants, je peux vous assurer que cela fonctionne à merveille. En secouant les tiges, les graines tombent au pied des roses trémières, et l’année suivante, de nouveaux plants apparaissent.

Pour en semer ailleurs, il suffit de prélever les graines sèches directement dans les capsules. On choisit le bon terrain, on sème au vent et la nature fait le reste.

D’ailleurs, je suis parfois surprise par l’action du vent, puisque je retrouve des plants de roses trémières à plusieurs mètres des pieds mères. Et toujours, je m’étonne de l’emplacement choisi par les graines pour pousser: les endroits le plus pauvres, les plus secs et les plus insolites. C’est là qu’elles se plaisent le mieux!

Bonne chance à vous!

Répondu par Meyer

Bonjour,

La rose trémière est une très belle fleur qui peut atteindre une grande hauteur selon sa variété, et qui est généralement assez simple à cultiver. Il est donc étonnant que vous n’ayez eu aucun résultat à votre dernier semis, car la rose trémière se contente de peu. Par contre, il est tout à fait possible que votre sol ait été trop riche, tout simplement.

Quand et comment semer les roses trémières?

Le semis doit se faire avant la fin du mois de juillet, dans un sol que vous aurez retourné et bien aéré. Semez directement vos graines à leur emplacement définitif, car le système de racines pivotantes de cette belle plante n’aime pas vraiment les transplantations: une fois en place, ne les déplacez plus. Enfoncez les graines à un centimètre de profondeur. L’idéal est de désherber totalement l’emplacement où vous sèmerez vos graines, de manière à ne pas avoir à nettoyer, ce qui évitera d’arracher les jeunes plants malencontreusement en enlevant les mauvaises herbes.

Où les semer?

La rose trémière s’adapte en principe à toutes les situations. Cependant, on a remarqué qu’elles étaient plus belles encore lorsqu’elles étaient placées en sols pauvres, et même un peu caillouteux. Donc, ne vous souciez pas trop de leur choisir l’emplacement parfait, le tout étant de protéger les jeunes plants des piétinements, mais aussi des déjections d’animaux. Vous pouvez même les couvrir d’un filet le temps qu’elles sortent bien de terre, mais ne leur ajoutez par contre pas d’engrais. Les pépiniéristes disent que, comme le géranium, la rose trémière doit souffrir pour être belle! Si vous avez une allée ou une terrasse en pavés posés sur lit de sable, vous pouvez même semer quelques graines entre ces pavés: il en ressort des plantes magnifiques si le semis a bien pris.

En conclusion, lorsque vous aurez semé vos graines de roses trémières, protégez-les, puis ne vous en occupez plus. Pas d’arrosage, pas d’engrais, laissez-les pousser comme on laisse une mauvaise herbe. C’est la meilleure solution pour avoir un bon résultat.

Bonnes plantations!

Répondu par Aubry

Bonjour,

Vous aviez pourtant à priori de bonnes conditions pour réussir à faire pousser des roses trémières. Sachez toutefois qu’il n’est pas rare de devoir attendre une année pour bénéficier d’une parfaite floraison avec cette plante. Revoyons un peu les principes de cette espèce de rose.

La rose trémière, une terre riche, beaucoup de soleil, pas de vent

Cette plante a besoin de beaucoup de soleil. Par conséquent, mieux vaut un endroit bien ensoleillé, ou à défaut, peu ombragé durant la journée. Attention toutefois à l’humidité, c’est peut-être ce qui vous a échappé. La rose trémière a besoin d’un sol normal, voire même sec. Il faut aussi savoir que dépendant de sa couleur, la rose trémière peut avoir besoin d’un certain type de terre. Les roses de couleur claire se développent mieux en sol argileux, contrairement à celles qui sont sombres et qui poussent parfaitement dans un sol un peu plus sableux. Le problème, c’est que les graines que l’on obtient avec ces roses ne garantissent pas des fleurs de même couleur.

Chronologie de la rose et de sa culture

Rappelez-vous aussi que cette espèce de rose que l’on appelle encore primerose, passe-rose ou même rose papale, se plante en automne, si la saison est assez chaude, ou au printemps. Pour les semis, vous pouvez très facilement en récupérer sur les roses en été. D’ailleurs, cette plante se multiplie très souvent spontanément. Par contre, la maladie de la rouille l’atteint souvent. Dans ce cas, vous devrez toutes les deux semaines donner à la rose un traitement spécial. Enfin, quand arrive l’hiver, coupez le pied. Cela permettra au bulbe de rester vivant plus longtemps.

Bonne chance et bonne journée!

Répondu par Lacroix

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *