Comment faire l’entretien du rhododendron?

Question

J’aimerais des conseils concernant l’entretien du rhododendron. De plus, dans quel sol doit-il être transplanté? Merci de me répondre.

Réponse(s)

Bonjour,

Le rhododendron craint par-dessus tout le calcaire, même en infime quantité! C’est une plante de terre acide, au pH compris entre 4,5 et 6. En conséquence, il nécessite une terre de bruyère mélangée à la terre en place. Si vous ne vous pliez pas à cette première exigence, alors, votre rhododendron va tout simplement végéter et ne plus fleurir.

Ensuite, le rhododendron aime les sols frais, mais pas humides. Quant à son exposition, il aime plutôt une situation légèrement ombragée, bien qu’il peut s’accommoder d’une exposition un peu ensoleillée, pour certaines espèces. Enfin, il déteste les courants d’air. Si vous avez respecté tout cela, son entretien va vous être facile.

Du côté taille, vous allez être tranquille. Un rhododendron ne se taille pas, sauf si l’arbuste est un peu déséquilibré, ou si une branche devient trop gênante. Auquel cas, la taille se fait à la fin de la période de floraison, en veillant à toujours rester sur le bois qui a été produit l’année précédente.

Sinon, les fleurs fanées demandent à être enlevées afin de ne pas épuiser inutilement l’arbuste. Si vous désherbez au pied, faites-le plutôt à la main. Un outil tranchant pourrait abîmer ses racines. Quant à l’engrais, il n’est pas absolument nécessaire. Toutefois, un engrais de type 12/12/17 lui assurera une belle floraison et un joli feuillage vert. À ce sujet, on recommande de fertiliser le rhododendron deux fois par an, début avril et début juillet. Après, c’est parfaitement déconseillé. Les nouvelles pousses seraient trop tendres et subiraient des dommages au cours de l’hiver.

Bon jardinage et à bientôt peut-être!

Répondu par Clement

Bonjour,

Les rhododendrons sont de magnifiques arbustes, et il existe de nombreuses variétés. Certaines espèces peuvent être plantées dans des bacs de terre ou en grandes jardinières également. Si vous ne possédez pas de jardin, mais seulement une terrasse, cela ne vous empêche aucunement de les mettre en pot, car le résultat sera tout aussi joli. Pour cela, il vous faudra choisir des rhododendrons nains. Vous avez la possibilité de choisir des rhododendrons de grands volumes, tels que les hybrides de Yakushimanum. Ils ont un feuillage dense et de couleur grisâtre. Lors de leurs floraisons, ils donnent de grosses fleurs qui forment des bouquets épais.

Leur culture est simple, à condition de prendre des pots adaptés. En effet, il n’est pas utile pour les rhododendrons d’avoir une grande profondeur. Sachez que 50cm3 suffit à chacun. Pour les planter, préférez un mélange appelé « terre de bruyère » que vous trouverez sans mal dans les commerces. Cependant, avant les plantations des rhododendrons vous devez faire tremper les mottes dans de l’eau jusqu’à ce que les bulles d’air aient totalement disparu.

Pour l’entretien, il vous suffira de retirer les fleurs qui sont fanées, afin de soulager les plantes, puis d’arroser généreusement en été, mais très peu en automne, dès le moment où commencent à apparaitre les boutons de fleurs pour la future floraison.

Pour terminer, pensez chaque année, vers la fin de l’hiver, à racler la terre qui se trouve à la surface, afin de renouveler la terre de bruyère. N’hésitez pas, en même temps, à mettre une poignée d’engrais organique à chaque pied de rhododendron.

Bonne journée et bon jardinage !

Répondu par Adam

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *