Comment prendre soin de ses seins?

Question

Bonjour. Comment faut-il prendre soin de nos seins? Y a-t-il des traitements homéopathiques que nous pouvons utiliser?

Réponse(s)

Bonjour,

Tout au long de la vie des femmes, leurs seins se modifient sans cesse: à l’adolescence, durant la grossesse, après l’allaitement… Au moment de la ménopause, les seins entament une nouvelle étape. Parfois, ils s’affaissent, parfois sous l’effet des hormones ils grossissent, etc.

Consultation, palpation, dépistage

Les seins sont très sensibles aux changements hormonaux, et cela, toutes les femmes le savent. Certaines connaissent très bien les gonflements douloureux qui surviennent juste avant les règles et disparaissent dès les premiers saignements. D’autres n’ont jamais eu de souffrances liées aux changements hormonaux et lorsque la cinquantaine arrive, elles commencent à s’inquiéter. Peu importe les cas, il faut consulter régulièrement un médecin afin de vérifier l’évolution des tissus qui constituent les seins. En faisant ainsi, vous prenez les moyens de dépister une éventuelle maladie grave à temps. Même si un traitement homéopathique ne vous garantit pas de garder des seins de jeune fille après 50 ans, il peut par contre atténuer les modifications des tissus.

Plus gros, plus petits, plus mous…

Vos seins diminuent de volume et vous avez la sensation qu’ils se vident? Ils deviennent plus flasques, leur peau se ride? Un traitement homéopathique s’impose donc. On conseille de prendre Conijm maculatum 9 CH. Vous avez toujours été très mince, avec de petits seins fermes. Depuis le début de la préménopause, ils s’atrophient et vous sentez à l’intérieur  des petits noyaux durs? Vous pourriez alors essayer lodum 9 CH. Si vous sentez vos seins gonflés et tendus, durs et douloureux au toucher, vous sentez des petites boules, surtout dans le sein droit, on suggère de prendre plutôt Phytolacca 9 CH. Votre poitrine est dure et gonflée, mais cette sensation se situe surtout à gauche? Elle irradie dans le bras et dans le dos? Vous pouvez tenter Asterias rubens 9 CH. Vos seins n’ont cessé de se flétrir au fil des mois, depuis que votre ménopause est finie? Vous êtes déprimée? Plumbum metallicum 9 CH serait peut-être à essayer.

Quoi qu’il en soit, dès que vous remarquez un changement ou une petite bosse dans vos seins, consultez votre médecin sans tarder.

Bonne journée à vous!

Répondu par Charles

Bonjour,

Les seins sont des organes très sensibles qui requièrent un entretien quotidien. Résumons ensemble les gestes à pratiquer.

Sport et alimentation

Pratiquer une activité physique régulière permet de favoriser la circulation sanguine et exerce par conséquent un effet très positif sur les seins. Tous les sports sont bons, pourvu qu’ils ne compriment pas la poitrine. Le meilleur sport pour les seins est la natation, surtout si elle se pratique sur le dos. En effet, cette activité permet de tonifier le buste.

Concernant l’alimentation, vous devez veiller à consommer des aliments sains et équilibrés. Privilégiez les fruits et les légumes qui sont riches en fibres et en œstrogène végétale. Limitez votre consommation de gras, d’aliments riches en produits chimiques, de thé, de café, de chocolat et de boissons gazeuses. Le tabac et l’alcool sont à bannir.

Adoptez de bonnes habitudes

Pour prendre soin de vos seins, vous devez éviter les bains de soleil et l’eau chaude qui entraînent un vieillissement précoce de votre poitrine. Par contre, l’eau froide est excellente, car elle raffermit la peau de soutien de la poitrine. Vous pouvez également appliquer des glaçons sur vos seins.

Évitez également de dormir sur le ventre. Les sports violents ainsi que les mauvaises postures, comme les bras croisés, sont proscrits.

L’homéopathie

Les remèdes homéopathiques sont principalement destinés aux femmes qui subissent des changements hormonaux: ménopause et allaitement. Ces traitements permettent de réguler le fonctionnement endocrinien et d’en diminuer les conséquences déplaisantes sur les seins. L’homéopathie propose un traitement spécifique à chaque symptôme: mamelons sensibles, douloureux, gercés et ulcérés, crevasses, fissures, trouble de la lactation, etc.  

Pour plus d’informations à ce sujet, il serait intéressant de faire un petit tour sur le site info-massage.com et de consulter l’article intitulé Prendre soin de vos seins grâce à l’homéopathie; vous y trouverez tous les renseignements dont vous avez besoin.

Portez-vous bien et au plaisir de vous relire!

Répondu par Gaillard

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *