Comment préparer ma fille pour sa rentrée en maternelle?

Question

Le grand jour approche! Ma fille rentre à la maternelle. Même si je l’ai préparée, je sens qu’elle est très inquiète. Que puis-je faire pour que cette rentrée soit réussie? Merci à l’avance.

Réponse(s)

Bonjour,

L’entrée à la maternelle n’est pas aussi simple qu’on peut le croire. C’est une nouvelle expérience pour votre enfant. Elle découvrira la collectivité et devra apprendre à respecter ses règles. Pour une rentrée en toute sérénité, voici quelques conseils à suivre.

Parler de la maternelle

Pour commencer, vous devez expliquer à votre enfant ce qu’est la maternelle. Si votre fille vous demande pourquoi elle doit y aller, vous pouvez comparer la maternelle au travail des parents. Vous lui direz que maintenant, elle a elle aussi des occupations à l’extérieur de la maison. Elle se sentira valorisée, plus en confiance, plus rassurée. Évitez de trop idéaliser la maternelle ou l’institutrice. Elle pourra être déçue le jour de la rentrée et ne voudra plus y aller.

Visiter la maternelle

Quelques jours avant la rentrée, il serait intéressant d’emmener votre enfant visiter la maternelle. Ça l’aidera à mettre des images sur vos descriptions. Vous pouvez également lui montrer que la maternelle est proche d’autres endroits familiers, tels que la boulangerie du quartier, la maison de la nounou ou encore le chemin du parc. Elle sera plus rassurée. 

La veille et le jour de la rentrée

Veillez à ce que votre enfant se couche tôt et se lève tôt et préparez-lui un bon petit déjeuner. Et à la fin de la journée, faites en sorte d’être à l’heure pour venir chercher votre enfant. Inutile de la harceler avec de nombreuses questions. Elle viendra sans doute vous parler de sa première journée.

Bonne chance et au plaisir de vous lire! 

Répondu par Fleury

Bonjour,

Dans toutes les nouvelles situations qu’auront à gérer nos enfants dans leur vie scolaire ou sociale, il y a une part d’inconnu. Il y a aussi le fait que les mamans s’inquiètent beaucoup (peut-être voire sûrement plus que les papas).

Restez sereine!

En premier lieu, attention de ne pas contaminer votre enfant avec votre inquiétude. Les enfants détectent très facilement, et mieux que nous, ces petits signes de faiblesse et de stress qui dissimulent mal notre peur et nos angoisses. Si donc vous êtes angoissée pour votre fille, elle le ressent et cela va la conforter dans le fait d’avoir peur de l’inconnu si déjà elle n’est pas tranquille.

Montrez-vous fière de votre fille

Dans un deuxième temps, il faut lui présenter cette nouvelle situation de manière favorable. Je veux dire que cette nouvelle étape prouve qu’elle grandit et qu’elle va pouvoir faire de nouvelles choses avec d’autres enfants au sein de l’école. Elle va donc voir de nouvelles personnes (les maîtresses et les aides maternelles) et se faire des copines et copains. C’est tout bénéfice, car cela va lui permettre de se détacher un peu du cocon familial. Il faut lui montrer que vous êtes fière aussi du fait qu’elle grandit de la sorte, même si cela vous pince un peu le coeur de la voir partir de la maison.

Faites-lui part de votre propre expérience

Dites-lui aussi que quand vous étiez petite, vous aussi vous avez eu à affronter cette nouvelle vie qu’est l’entrée à l’école. Et vous pouvez aussi lui dire que d’autres qu’elle ne sont pas plus rassurées et que vous y êtes passée aussi. Elle doit voir que chacun passe dans sa vie par des situations qu’il ne maîtrise pas encore, car elles sont nouvelles et que de toute façon on a tous les capacités de les vivre bien et de s’y adapter. De toute façon, vous savez qu’elle est grande (oui, je sais, pas tant que cela) et que vous lui faites confiance.

Bonne rentrée et pas trop de larmes!

Répondu par Denis

Bonjour,

L’entrée en maternelle est très importante, puisque c’est cette année que le comportement de votre fille vis-à-vis de l’école va se former. Votre fille passe, avec cette entrée à l’école, du stade de bébé au stade de petite fille d’un coup, et c’est quelquefois plus difficile pour la maman que pour l’enfant. Cette rentrée doit donc s’effectuer en douceur, pour elle, mais aussi pour vous.

DÉTENDEZ-VOUS ET VOTRE FILLE SERA DÉTENDUE

Si vous abordez cette rentrée avec anxiété, votre fille va sentir votre inquiétude, et va calquer votre comportement. Si vous avez peur pour elle, elle va le sentir et aura des craintes. Par conséquent, le premier conseil que je peux vous donner est d’aborder cette journée avec calme et fatalité: de toute façon, c’en est une! Ne prenez pas votre fille dans vos bras pour cette première journée, laissez-la marcher, même si elle ne veut pas. Faites-la entrer dans la classe, incitez-la à vous lâcher si elle a du mal à le faire spontanément, et lorsque le moment de votre départ sera venu, embrassez-la, mais sans exagérer, puis partez. En fait, la plupart du temps, le comportement des parents entraîne celui de l’enfant.

QUE FAIRE SI L’ENFANT SE MET À PLEURER?

Si votre fille se met à pleurer à votre départ, ne cédez pas à la tentation de la prendre dans vos bras et de la cajoler pendant dix minutes. Prenez-lui la main, montrez-lui tous les autres enfants qui ne pleurent pas et sont déjà en train de jouer, embrassez-la et dites-lui que vous ne pouvez pas rester avec elle, de toute façon. Si les sanglots persistent, rassurez-vous, elle ne va pas être reléguée dans un coin sans aucune attention: l’équipe enseignante va la prendre en charge et la consoler comme elle en a l’habitude. Si votre fille vous voit partir sereine et souriante, et surtout décidée, elle va se calmer et s’intégrer rapidement à un groupe d’enfants pour se sentir moins seule.

Si vous cédez aux pleurs la première journée, vous aurez droit à une crise tous les matins, c’est quasiment gagné d’avance! Lâcher son petit de cette manière, pleurant pour ne pas aller à l’école, est très difficile, mais indispensable si vous ne voulez pas que cette journée se répète tous les jours, car cela finira par vous agacer.

Cela dit, vous vous inquiétez peut-être pour rien: il est aussi tout à fait possible que ce soit vous qui angoissiez, et pas votre fille, et qu’elle franchisse la porte de l’école contente et tout à fait sereine. Dans ce cas, vous pourrez rentrer chez vous l’esprit libéré!

Bonne rentrée!

Répondu par Clement

Bonjour,

La rentrée en maternelle est une originalité dans le système éducatif français. Cette école d’éveil est intégrée par les enfants dès l’âge de trois ans. C’est vrai qu’à cet âge-là, on est encore petit!

Que faire pour que la rentrée en maternelle se passe bien?

On n’est pas tous égaux devant la rentrée en maternelle. Les enfants qui avaient l’habitude d’aller à la crèche ou chez une assistante maternelle sont déjà plus habitués à quitter leurs parents pour la journée. Déjà, vous pouvez habituer votre fille avec son école, en la visitant avant la rentrée si c’est possible, ou au moins en allant la regarder de l’extérieur. Il s’agit de minimiser autant que possible l’inconnu. Il est important de lui faire comprendre qu’elle a grandi, et qu’il est temps pour elle de faire sa première rentrée en maternelle, mais attention de ne pas trop insister non plus, sans quoi vous risquez de créer une pression énorme. Un enfant ressent énormément de choses!

Sachez passer du temps avec elle le soir

À la fin de la journée, il serait de bon que vous puissiez passer un peu plus de temps avec votre fille. Ne vous inquiétez pas non plus de certains symptômes, comme une plus grande fatigue. L’école maternelle n’est pas très chargée en travail, mais il y a quand même quelques activités d’éveil, et beaucoup de bruits à entendre à la cantine… Cela peut fatiguer votre enfant. Normalement, un mois suffit pour que l’enfant soit habitué à l’école.

Mais si vous rencontrez certains problèmes comme le fait qu’elle ne veuille plus retourner à l’école, c’est peut-être parce qu’un incident s’est passé: bêtise et réprimande de la maîtresse? Bataille avec quelqu’un? Dans ce cas, mieux vaut en parler directement avec l’institutrice pour tâcher de faire comprendre ce qui s’est passé avec votre fille.

Bonne chance à vous et à votre fille!

Répondu par Muller

Bonjour,Beaucoup d’enfants appréhendent le premier jour de l’école. C’est tout à fait normal. Des questions du genre «Qui vais-je rencontrer? Comment ça va se passer?» se multiplient dans leur esprit. Pour votre fille qui rentre à la maternelle, vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté pour que cette rentrée soit pleinement réussie.EXPLIQUEZ LE FONDEMENT DE L’ÉCOLE MATERNELLE À VOTRE FILLEIl sera bon que vous expliquiez à votre enfant que l’école maternelle accueille en général de très jeunes enfants, du même âge qu’elle, de futurs amies et amis en somme. Cette institution la préparera aux apprentissages fondamentaux des matières, comme la lecture, l’écriture et le calcul. L’objectif premier de l’école maternelle est notamment la socialisation pour rompre un peu le cocon familial et libérer un peu les parents qui travaillent. Votre fille sera ainsi initiée progressivement à la scolarité, en joignant l’utile à l’agréable. En principe, l’école maternelle est destinée aux enfants de 3 à 5 ans. EXPLIQUEZ LES BÉNÉFICES DE L’ÉCOLE MATERNELLE À VOTRE FILLEPour mieux préparer votre fille à sa rentrée, présentez-lui donc les bons plans de l’école maternelle. Elle pourra s’y faire de nombreuses copines et trouver une meilleure copine avec qui elle partagera tout. Elle pourra apprendre de nombreuses activités de loisirs mettant en avant sa créativité. Elle pourra apprendre des chansons, à lire et à écrire. Elle pourra faire des jeux avec ses camarades dans la cour. Elle pourra même faire du théâtre, de la danse, du dessin, du chant et autres petites activités que propose l’école.

Revenez en arrière et essayez de vous souvenir de vos années d’école maternelle. Expliquez à votre fille comment cela s’est passé pour vous, en mettant en avant les points forts. C’est ainsi que votre fille comprendra qu’il s’agit d’une phase de transition dans la vie et que cela ne peut lui apporter que du bonheur.Et voilà, j’espère qu’elle comprendra. Bonne rentrée à votre fille!

Répondu par Chevalier

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *