De combien de pour-cent le prix d’un meuble d’occasion doit-il baisser par année ?

Question

Je cherche à vendre une mezzanine achetée il y a 4 ans et je voudrais savoir de combien de pour-cent je dois baisser le prix.

Réponse(s)

Bonjour,

La baisse du prix d’un meuble chaque année dont vous parlez s’appelle tout simplement la vétusté. Il est tout à fait vrai qu’un meuble perd un peu de sa valeur tous les ans, mais il faut distinguer plusieurs cas de figure.

Les assureurs

En effet, cette vétusté est généralement appliquée par les assureurs, qui ont trouvé là une bonne manière de faire baisser le prix d’un meuble à rembourser à un client victime d’un sinistre.

Ainsi, la vétusté appliquée est de 10 % par an en règle générale ; donc, au bout de 10 années, le meuble n’est plus censé valoir quoi que ce soit. Cela signifie que si vous possédez une belle salle à manger en chêne massif, et que votre assureur applique cette règle de vétusté, alors il ne vous sera rien remboursé si vous avez un sinistre et qu’elle a plus de 10 ans. C’est pourquoi les assureurs garantissent toujours un montant minimum qui vous sera de toute façon remboursé.

La vente d’un meuble

Si vous vendez un meuble, rien ne vous oblige à appliquer cette vétusté pour déterminer son prix de vente. En effet, un beau meuble peut rester comme neuf durant des années. Si c’est le cas pour votre mezzanine, rien ne vous empêche de la vendre plus cher que ce qu‘elle vaudrait avec 10 % de son prix retiré chaque année.

Déterminez librement le prix que vous souhaitez vendre ce meuble, en prenant plutôt en compte son état, et non son âge, car c’est cela le plus important : les meubles d’occasion en excellent état partent facilement, même en étant un peu plus chers.

Au plaisir !

Répondu par Garnier

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *