Pour les douleurs : du chaud ou du froid?

Question

J’aimerais savoir si l’on doit utiliser du chaud ou du froid lorsque nous avons des douleurs. En fait, est-ce que cela dépend des douleurs que nous avons? Merci de me renseigner.

Réponse(s)

Bonjour à vous,

Prenez de la chaleur…

Une simple bouillotte ou un coup de sèche-cheveux calment naturellement certaines douleurs. Localement, la chaleur décontracte les muscles, accélère la circulation sanguine et augmente le calibre des vaisseaux sanguins. Mais l’effet profond d’une bonne bouillotte est bien plus important. La chaleur permet d’évacuer les déchets et les toxines qui peuvent provoquer des sensations douloureuses, telles que l’acide lactique dans les courbatures par exemple. Enfin, elle active le fonctionnement hormonal en stimulant l’hypophyse. Celle-ci, par une série de réactions en chaîne, provoque un afflux de substances anti-inflammatoires sur la zone chauffée.

Pour réchauffer vos muscles endoloris ou vos articulations bloquées, vous avez le choix: soit la bonne vieille bouillotte, soit un bain d’air chaud (un sèche-cheveux fait parfaitement l’affaire). Il excite aussi des crèmes chauffantes qui sont généralement à base de piment, de menthol ou de camphre et qui provoquent une augmentation locale et superficielle de la température corporelle.

Prenez un coup de froid

Le froid a un effet inverse: il provoque le rétrécissement des vaisseaux sanguins, la baisse de la tension, le ralentissement de la circulation sanguine… Tout cela peut s’avérer utile pour soulager les douleurs des bleus, contusions et bosses. Lorsque vous subissez un choc local, les vaisseaux les plus fragiles éclatent et le sang se répand, ce qui provoque une ecchymose (bleu). En cas de choc violent, et dans certaines zones du corps, notamment les membres inférieurs, la circulation lymphatique est perturbée, ce qui peut causer un oedème (gonflement).L’ecchymose est douloureuse au toucher et l’oedème augmente la souffrance par effet de compression. Le froid est souverain pour éviter ces troubles. En rétrécissant les vaisseaux, il diminue l’afflux sanguin et lymphatique dans la zone lésée, ce qui réduit les risques d’ecchymose et l’oedème. Un traitement utile aussi dans les entorses et les foulures.

Bonne santé!

Répondu par Moulin

Bonjour à vous,

Voilà une question que bien des gens se posent lorsqu’ils se blessent ou lorsqu’ils ressentent de la douleur. Par crainte de faire le mauvais choix, certaines personnes renoncent à ces deux options, et par le fait même, se privent d’un soulagement pourtant si efficace et peu coûteux.

Le froid ou le chaud?

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que la chaleur, lorsqu’elle est appliquée localement, a pour effet de favoriser le métabolisme et la circulation sanguine. Par conséquent, la chaleur permet à la musculature de se détendre. À l’inverse, l’application locale de la glace ou du froid engendrera le ralentissement du métabolisme, tout en permettant aux vaisseaux sanguins de se contracter.

Les douleurs

Dans le cas de douleurs musculaires non inflammatoires, et pour les douleurs articulaires résultant de l’usure, il est conseillé d’appliquer de la chaleur. Par contre, s’il s’agit d’une déchirure, d’une foulure, d’une luxation, de contusions, d’épanchements sous-cutanés, d’une enflure ou d’ecchymoses, il faut alors appliquer de la glace. Si vous n’en avez pas sous la main, un sac de petits pois congelés peut tout aussi bien faire l’affaire. Pour toutes les blessures ci-dessus mentionnées, on estime les chances de guérison meilleures et plus rapides lorsque de la glace ou du froid a été appliqué immédiatement.

Les mises en garde

La chaleur ou le froid doivent toujours être appliqués en respectant quelques règles, et ce, afin d’éviter brûlures et engelures. Dans le cas de la glace, celle-ci ne doit jamais être mise directement sur la peau, ni aucune autre source de froid d’ailleurs. Quant à la chaleur, il convient de ne pas utiliser bouillottes et coussins trop chauds. S’il s’agit d’une bouillotte d’eau chaude, celle-ci doit toujours être enveloppée d’un linge humide tiède. 

Cordiales salutations!

Répondu par Andre

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *