Qui héritera de mes biens?

Question

J’aimerais savoir à qui vont nos biens lorsque nous n’avons pas de testament. Merci à l’avance.

Réponse(s)

Bonjour, 

La succession est toujours un problème quand il n’y a pas de testament. Même s’il y a des enfants, une succession peut être délicate s’il y a un époux ou une épouse. En l’absence et de testament et d’enfants, différentes règles s’appliquent.

L’importance d’être marié

Je mentionne tout de suite qu’il est important d’être marié à son conjoint, car, en l’absence de lien formel reconnu par l’État, votre conjoint, même vivant avec vous depuis 30 ans, ne pourrait hériter. Les deux tiers de vos biens iront à votre conjoint, et le tiers restant à vos parents. Si vos parents sont décédés, ce tiers se partagera entre vos frères et soeurs, ou entre les enfants de vos frères et soeurs. Pour que votre conjoint hérite de la totalité, il faudrait que vous n’ayez plus ni parents, ni frères et soeurs, ni neveux.

L’État hérite en dernier recours

Si vous n’avez plus cette proche famille évoquée lors de votre décès sans testament, on se retourne vers les ascendants ordinaires et les collatéraux ordinaires: grands-parents, cousins, oncles… Les méthodes de calcul des parts qui reviennent sont assez complexes, mais notez que sont susceptibles d’hériter, les personnes de votre famille jusqu’au huitième degré. Un degré est en quelque sorte un maillon dans la chaîne familiale. Vos parents sont au premier degré, mais votre frère est au second, car sur l’arbre généalogique, vous devez remonter à vos parents, puis redescendre à votre frère. Si vous n’avez aucune famille au huitième degré, ou bien s’ils refusent de toucher leur part, l’État finira par hériter de vos biens.

Bonne journée!

Répondu par Da

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *