Comment combattre le « ver de la pomme »?

Question

Bonjour, j’ai quelques pommiers et poiriers et mes récoltes sont vraiment pauvres… Mes fruits sont pleins de taches brunâtres et tombent avant terme. Comment venir à bout du « ver de la pomme » ou carpocapse? Merci.

Réponse(s)

Bonjour,

Qu’est-ce que le carpocapse?

Le carpocapse, c’est un insecte lépidoptère de la famille des tortricidés. Adulte, il mesure environ 20 mm d’envergure et arbore une teinte grisâtre mêlée de brun pour les ailes supérieures. Les ailes postérieures sont brunes et bordées de cils. Sa larve, c’est une chenille de 2 à 15 mm selon l’âge, au corps rose clair et à la tête brune. Et c’est elle qui pénètre dans les fruits, essentiellement ceux à noyaux, causant de sérieux dégâts.

Comment le carpocapse procède-t-il?

C’est au moment du crépuscule, à partir de mai, que le carpocapse se manifeste en pondant sur les feuilles de fruitiers, sur leurs tiges et sur les fleurs qui ont été fécondées. Ensuite, c’est la larve qui va pénétrer le fruit. C’est son premier ravage.

Le second intervient au mois d’août. Le carpocapse va alors pondre de nouveau, mais sur des fruits sains, et la larve va gagner le coeur du fruit, car elle est friande de pépins. Une fois prête, elle quitte le fruit en se réfugiant dans un creux d’écorce, par exemple, ou bien elle tombe avec le fruit abîmé et gagne un trou. Tranquillement, elle attendra le printemps suivant à l’état de nymphe, dans son cocon tout blanc.

Que faire contre le carpocapse?

Pour être sûr du résultat, il faut intervenir avant que la ponte ait lieu, en utilisant des pièges à phéromones, par exemple, ou en entourant chaque pied de fruitier de bandes de carton ondulé, sur une vingtaine de centimètres de haut. Les larves viendront s’y réfugier. Alors, il faudra les détruire.

Après, il y a les pulvérisations de produits spécifiques sur le feuillage et sur les fruits naissants, ceci, dès la fin avril dans certaines régions. Un traitement qu’il faudra renouveler au moins deux fois ensuite.

Malheureusement, si les fruits se retrouvent sur le sol avant l’heure, qu’ils portent des taches brunâtres et qu’ils sont couverts de déjections, c’est qu’il est déjà trop tard. Le carpocapse a sévi!

Bon courage et bonne chance surtout!

Répondu par Fournier

Bonjour,

Le ver de la pomme, appelé également carpocapse, est en fait un papillon. La larve ne se nourrit qu’avec la chair de certains fruits à pépins, tels que les pommes et les poires. Vers la fin avril, les carpocapses adultes vont sortir de leur cocon afin de pondre sur les pommiers et les poiriers à leur portée. La ponte laissera sur les fruits ainsi que sur les feuilles de longues traînées de larves prêtes à se nourrir, et pour cela ces traînées entreront très vite dans les fruits, en général vers le pédoncule du fruit. Ces traînées ressemblent à de la poudre. 

Les astuces de prévention

Il existe certaines astuces de prévention relativement simples. Il suffit de ceinturer le tour des bas de chaque tronc, sur une hauteur d’environ 20 cm, de banales bandes en carton ondulé, qui serviront d’abri aux larves. Cependant, il sera indispensable de contrôler régulièrement ce piège, et si vous constatez que des larves y sont abritées, brûlez aussitôt ces bandes de carton. 

Vous pouvez aussi placer un bout de carton gluant, sur lequel vous accrocherez une capsule de phéromones. La phéromone est une hormone sexuelle qui attire les mâles durant les périodes de reproduction. Ne pouvant se dégager, les mâles y meurent. Ce qui implique des mâles en moins, et des larves de moins, donc, obligatoirement des larves en moins. Lors de l’achat de vos phéromones, veillez bien à prendre ceux utilisés pour les insectes des pommiers et des poiriers.

Les traitements

Les macérations de rhubarbe et d’absinthe restent possibles en pulvérisation. Pour cela, vous devrez pulvériser un mois et demi avant que les papillons apparaissent. Répétez cette pulvérisation chaque semaine.

Pour terminer, notez que la roténone, produit utilisé dans le traitement du ver de la pomme et de la poire, a été récemment reconnue comme toxique pour les humains et est donc interdite d’utilisation pour les particuliers.

Bonne journée à vous et bonne récolte!

Répondu par Langlois

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *