Comment s’éclairer écologiquement?

Question

Pouvez-vous me dire ce que je peux faire pour soutenir l’écologie? Quel genre d’ampoules utiliser? De plus, si je pouvais trouver des produits québécois, ce serait encore mieux. Merci pour vos réponses!

Réponse(s)

S’éclairer écologiquement, dans l’absolu, c’est ne pas utiliser l’électricité. Celle-ci faisant appel à une énergie pas forcément renouvelable, si l’on est jusqu’au-boutiste, dès que la nuit tombe, on ne devrait pas utiliser l’électricité pour s’éclairer. Mais il est vrai que la bougie, cela fait de la fumée et les yeux ne sont pas forcément épargnés.

La mode est à l’éclairage aux ampoules dites de basse consommation. En effet, pour un éclairage quasi identique aux anciennes ampoules à incandescence, elles sont données pour une durée de vie huit à dix fois plus longue et une puissance consommée divisée par trois à quatre. Un bémol commence à percer vis-à-vis de ces ampoules. Pour le moment, on n’a pas trouvé mieux en matière de consommation, mais il semble que leur durée de vie se trouve diminuée à cause des démarrages successifs et la conception de ces lampes demande beaucoup d’énergie. Elles contiennent d’ailleurs de l’électronique comme un starter de néon et en étant allumées, elles émettent un champ électromagnétique. On voit que ce n’est pas encore la panacée, mais, pour le moment, c’est qui consomme le moins.

Donc, il faut laisser tomber les halogènes hyper gourmands pour ce nouveau type de lampe. Les lampes à LED commencent à percer, mais la luminosité laisse encore à désirer à part peut-être pour un éclairage d’ambiance. Pour la journée, en construction, de plus en plus de maisons intègrent des puits de lumière qui peuvent permettre de ne pas avoir de pièces sombres et donc, d’économiser la lumière, donc l’énergie.

Bonne journée à vous et au plaisir!

Répondu par Langlois

Bonjour,

Afin de soutenir l’écologie, vous pouvez effectivement vous éclairer écologiquement avec des ampoules fluocompactes. Ce nouvel éclairage permet non seulement d’être écologique, mais il permet aussi de faire de belles économies. D’ailleurs, Hydro-Québec nous encourage à utiliser ces nouvelles ampoules fluocompactes plutôt que nos anciennes ampoules à incandescence. Les fluocompactes permettent d’économiser jusqu’à 75% d’énergie et, en plus, elles sont environ dix fois plus durables que les autres ampoules.

Cette économie d’énergie est intéressante pour les consommateurs, mais elle l’est d’autant plus pour Hydro-Québec qui peut économiser énormément de kWh. Saviez-vous que si tous les foyers québécois achetaient une seule ampoule fluocompacte, l’économie en kWh serait de 54 millions par année? Et si toutes les ampoules étaient remplacées, l’économie en serait de 1,14 milliard! De plus, si vous convertissez votre éclairage, vous pouvez obtenir jusqu’à 25$ par la poste en achetant les ampoules homologuées Energy Star. Energy Star propose plusieurs marques, dont la marque Greenlite, une compagnie montréalaise.

Il est bon de savoir que les ampoules fluocompactes ne dégagent pas de chaleur, ce qui est avantageux l’été, mais pas l’hiver. En effet, cela nous coûte plus cher de chauffage puisque les ampoules ne dégagent pas de chaleur. Solution: utiliser les ampoules à incandescence l’hiver et les remplacer l’été par les ampoules fluocompactes.

Dernier détail, mais non le moindre: les fluocompactes sont dangereuses, car elles contiennent du mercure. Lorsqu’elles sont hors d’usage, elles doivent être amenées dans un centre de dépôt qui s’occupe de les transporter dans les centres de recyclage, soit chez Ikea ou Home Dépôt. Si une ampoule devait éclater, vous devez sortir de votre maison sans tarder. Au plaisir!

Répondu par Jean

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *