Comment traiter le vaginisme?

Question

Bonjour, lors des rapports sexuels, j’ai de très fortes douleurs. Se pourrait-il que je souffre de vaginisme? À quoi cela peut-il être dû et comment traiter ce problème? Merci de votre aide.

Réponse(s)

Bonjour,

Le vaginisme est une douleur provoquée par une contraction musculaire au niveau des muscles se trouvant autour du vagin, appelé « le plancher pelvien ». Comme c’est un réflexe, cette contraction est incontrôlable et involontaire et elle rend donc impossibles toutes formes de pénétration.

Les types de vaginisme

Il existe deux sortes de vaginisme: le primaire et le secondaire. Le vaginisme primaire se manifeste dès le tout premier rapport sexuel. Le vaginisme secondaire, lui, intervient après une longue période de rapports sexuels normaux; il apparaît généralement à la suite d’un traumatisme d’ordre psychique ou physique.

Les différentes causes possibles du vaginisme

Le vaginisme est souvent retrouvé en association à une dyspareunie, dont les causes sont variables. On relève particulièrement:

  • une infection du vagin;
  • une insuffisance ou même un manque de lubrification;
  • une agression sexuelle;
  • un hymen qui manque d’élasticité, bloquant ainsi l’ouverture du vagin;
  • un accouchement;
  • les suites de certaines pathologies, par exemple un cancer du rectum ou du col de l’utérus qui aurait nécessité des séances de curiethérapie ou de radiothérapie.

Les différents traitements du vaginisme

Afin de mettre en place un traitement efficace contre le vaginisme, il est indispensable de faire un contrôle chez un gynécologue qui pourra exclure éventuellement les maladies infectieuses ainsi que les anomalies physiques qui pourraient être responsables du vaginisme. Ensuite, il est utile de faire des séances de rééducation durant lesquelles vous effectuerez des exercices de dilatation, de façon progressive, mais régulière. Lors de ces séances, vous utiliserez des dilatateurs vaginaux.

Bonne journée et bon courage!

Répondu par Mathieu

Bonjour,

Si vous avez des douleurs lors de vos rapports sexuels, cela peut effectivement être dû au vaginisme. Cette maladie, qui relève de la psychiatrie, provoque le resserrement du vagin, empêchant ou rendant difficile, voire impossible toute pénétration. Si vous pensez que vos douleurs sont provoquées par une pénétration forcée, alors que votre vagin se resserre et que vous ne pouvez rien contrôler, vous souffrez probablement de vaginisme.

DEUX TYPES DE VAGINISME ET UNE MÊME ORIGINE

On parle de vaginisme primaire lorsqu’une femme, dès l’âge où elle a voulu avoir des rapports sexuels, n’a jamais pu avoir de pénétration. Le vaginisme secondaire, quant à lui, apparaît après plusieurs années d’une vie sexuelle sans aucun problème de pénétration.

L’origine de ces deux formes de vaginisme est la même: la peur de souffrir physiquement, mais aussi mentalement. Cette peur de souffrir peut être provoquée par un traumatisme suite à une agression sexuelle, à un viol ou à une tentative de viol, que ce soit arrivé à l’enfance, à l’adolescence ou même à l’âge adulte. La peur de tomber enceinte ou un doute quant à son orientation sexuelle (homosexualité latente) peuvent en être le facteur.

Chez les jeunes femmes, on découvre également une éducation trop stricte où le sexe est tabou et fortement réprimé, objet de honte et de dégoût. L’accouchement et les douleurs qu’il entraîne, ainsi que l’idée d’un vagin déjà endommagé peuvent provoquer un vaginisme secondaire. Le vaginisme secondaire peut aussi apparaître suite à une infidélité du conjoint. La femme souffre de cette trahison et se bloque.

TRAITER LE VAGINISME

Vous aurez bien compris que chaque vaginisme est différent, et doit être traité individuellement. Le déroulement du traitement se fait en plusieurs phases, et n’est pas le même selon qu’il s’agit d’un vaginisme primaire ou secondaire. En effet, ce deuxième se traite plus facilement dans la mesure où la femme a conscience qu’une pénétration peut ne pas être douloureuse, puisqu’elle en a eu par le passé. Dans tous les cas, le diagnostic doit être formellement établi, de manière à suivre une psychothérapie adaptée.

Si vous pensez souffrir de vaginisme, consultez en premier lieu un gynécologue. Il vous examinera comme il le pourra, et déterminera formellement votre problème. S’il conclut au vaginisme, il vous orientera vers un confrère, avec lequel vous entamerez une psychothérapie.

Bon courage!

Répondu par Michel

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *