Faire des jeux avec des enfants âgés de 10-12 ans

Question

Quels jeux pourrais-je faire en plein air avec des enfants âgés de 10-12 ans ? Merci.

Réponse(s)

Bonjour,

Un seul élément manque à votre question : le nombre d’enfants ! Je considère alors que vous recherchez des jeux à faire en plein air avec une classe, par exemple. Là, je ne manque pas de suggestions ! Voyez plutôt.

La petite thèque

Pour ce jeu, il faut compter de 10 à 30 enfants de 8 à 12 ans. Concernant le matériel, il vous faudra réunir 1 batte ou 1 raquette de tennis (pour les plus petits), 1 balle de tennis, 5 fanions, plots ou cerceaux et vous aurez à trouver un terrain plat bien dégagé. Pour la règle, je vous suggère de vous rendre sur le site espacekid.com/jeu (onglet ‘jeu’). C’est là que vous la trouverez.

Le jeu des 3 rebonds

Peu de matériel, puisqu’un seul ballon suffit. En plus, prévoir un terrain extérieur (ou cour de récréation, ou salle de sport) et compter de 6 à 20 joueurs. En gros, ce jeu consiste à faire rebondir au moins 3 fois la balle dans le camp adverse, sans être saisie par un joueur de l’autre équipe (règle plus approfondie sur le même site que celui mentionné précédemment).

Les déménageurs

Aucun matériel particulier à prévoir, seulement 2 équipes et un terrain herbeux sur lequel on délimite deux lignes parallèles distantes de 10 m environ. C’est un jeu qui consiste à ‘déménager’ son équipe le plus rapidement possible, en courant chercher l’un de ses coéquipiers situé derrière une ligne et à le ramener derrière l’autre ligne, en le portant. Ensuite, il faut repartir à deux chercher un troisième coéquipier, toujours en le portant, et ainsi de suite jusqu’à ce que toute l’équipe soit arrivée derrière la ligne.

La chenille aveugle

Deux équipes, des foulards (ou des bandes de tissu) et un terrain. Dans ce jeu, on bande les yeux de chaque joueur de chacune des équipes, disposées en colonnes, mais on ne cache pas ceux du dernier joueur de chaque file. Lui, c’est le guideur. Son rôle, c’est de conduire son équipe afin qu’elle soit la première à atteindre le but fixé à l’avance. Ce rôle est d’autant plus difficile que le guideur ne doit pas parler. Il n’a doit qu’à des pressions sur les épaules de l’équipier placé devant lui. Pressions qui doivent être répercutées jusqu’au premier joueur de la chenille. Pour compliquer davantage ce jeu, on peut placer des plots sur le terrain ; la chenille aura alors un slalom à effectuer.

Voilà quelques idées de jeux… Bon amusement en tout cas !

Répondu par Caron

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *