Intolérance alimentaire : Gluten, de quoi s’agit-il

Question

Bonjour, j’aimerais avoir des informations sur l’intolérance alimentaire au gluten. Quels aliments faut-il éviter? Merci de votre réponse.

Réponse(s)

Bonjour,

L’intolérance alimentaire au gluten touche environ une personne sur 4000 en France. Aussi appelée maladie cœliaque, les chercheurs pensent de nos jours qu’elle manifeste plus une réaction qu’une véritable allergie, dont l’origine est totalement méconnue.

COMMENT SE MANIFESTE L’INTOLÉRANCE AU GLUTEN?

Cette maladie commence généralement à se manifester dans les mois qui suivent la diversification alimentaire du bébé, lorsque l’on commence à introduire dans ses biberons les farines contenant des céréales. Le premier symptôme de l’intolérance au gluten est la cassure d’une courbe de poids jusque-là tout à fait normale. L’appétit est en effet toujours présent, mais le bébé ne prend plus de poids, voire même en perd. D’autres signes apparaissent à la suite, comme une apathie ou la tristesse, et les selles sont molles, volumineuses et pâteuses: on dit qu’elles résistent à la chasse d’eau, car elles restent à la surface de l’eau. Peuvent également survenir des vomissements ainsi qu’un abdomen ballonné.

COMMENT LA TRAITER?

Traiter une intolérance au gluten est très simple, mais paradoxalement extrêmement contraignant. La seule solution connue à ce jour consiste à éliminer de l’alimentation toute source de gluten. De ce fait, tous les aliments contenant du blé, de l’orge et du seigle doivent être rayés de l’alimentation, ce qui n’est pas aisé et très frustrant, car la farine de blé principalement est contenue dans quantité d’aliments que nous ingérons sans même le savoir. Ainsi, les pâtisseries, les pâtes, le pain, mais aussi beaucoup de sauces (la béchamel, par exemple) contiennent de ce fameux gluten.

UN ESPOIR DE GUÉRISON?

Au bout de deux ans d’éviction totale de gluten dans l’alimentation, il est possible de faire une nouvelle tentative, sous surveillance médicale. Il s’agit de réintroduire en très faible quantité et progressivement des aliments contenant du gluten dans la nourriture du malade. Après une biopsie intestinale, il arrive de découvrir que la muqueuse de l’intestin reste intacte, mais c’est malheureusement rare. La plupart du temps, les symptômes réapparaissent, obligeant à reprendre le régime sans gluten, et ce, à vie.

Cette maladie est donc un véritable handicap même si, avec un régime respecté à la lettre, elle ne met pas de vie en danger. Mais il est impossible pour un intolérant au gluten d’avoir une existence normale. Cette personne devra, toute sa vie généralement, adapter son alimentation à son intolérance, lui interdisant ce que les autres mangent normalement. Cela compliquera tout au quotidien, proscrivant les repas au restaurant, obligeant à faire fabriquer des pains spéciaux sans gluten.

Bonne chance et au plaisir!

Répondu par Nicolas

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *