J’ai un problème de pied

Question

J’ai un problème de pied, j’ai les pieds toujours gelés et très humides. Là, j’ai des rougeurs et ça pique. J’ai essayé le traitement pour les pieds d’athlète, cela enlève un peu la démangeaison, mais cela persiste toujours… Aidez-moi, s.v.p.

Réponse(s)

Bonjour, 

Ainsi, vous avez les pieds gelés en permanence et très humides, ainsi que des rougeurs associées à des picotements et des démangeaisons ? Éventuellement, il pourrait s’agir du pied d’athlète. Voici donc quelques informations au sujet de cette infection fongique assez tenace.

Description

Cette infection, on l’appelle également dermatophytose ou dermatomycose du pied (tinea pedis). C’est une infection cutanée assez répandue, plus chez les hommes que chez les femmes d’ailleurs. En Amérique du Nord, par exemple, 10 % de la population en souffre ou en souffrira.

Dans la plupart des cas, c’est une infection qui récidive, car les spores de champignons arrivent toujours à survivre dans la peau crevassée entre les orteils, et ce, malgré les différents traitements.

Il existe trois formes différentes du pied d’athlète : la dermatophytose de type mocassin, celle dite vésiculaire et enfin celle dite ulcéreuse.

Causes

C’est un champignon qui est en cause dans cette infection qu’est le pied d’athlète. Une infection qui porte bien son nom d’ailleurs puisqu’elle se contracte autour des bassins d’eau, dans les douches, les vestiaires, les gymnases… En fait, tous les endroits humides. Et les chaussures fermées favorisent davantage encore la prolifération de ces champignons qui vivent sur des protéines cutanées nommées kératines.

Symptômes

Généralement, les premiers symptômes apparaissent entre les 4e et 5e orteils, ou entre les 3e et 4e. La peau se fendille, elle devient blanche et humide, elle se soulève puis se détache, laissant la chair à vif. Ces lésions provoquent ensuite de fortes démangeaisons. Puis l’infection se propage à la plante des pieds.

Parfois, dans la dermatophytose de type mocassin, ce sont les ongles des orteils qui peuvent s’infecter. Dans ce cas, l’infection est beaucoup plus difficile à combattre.

Traitement

Si l’infection n’est pas trop compliquée, c’est avec des antifongiques topiques que l’on traite le pied d’athlète, c’est-à-dire des crèmes, des gels, des lotions ou des solutions. Si ces derniers s’avèrent insuffisants pour juguler l’infection, alors c’est un antifongique oral qui est prescrit en complément. Le tout généralement assorti de pansements spécifiques à base d’acétate d’aluminium pour venir à bout des lésions vésiculaires ou macérées.

Meilleure santé à vous !

Répondu par Pichon

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *