L’installation d’un système d’arrosage, c’est difficile?

Question

Je voudrais installer un système d’arrosage automatique sur mon terrain qui fait environ 1000 mètres carrés. Est-ce très compliqué? Merci à vous.

Réponse(s)

Bonjour,

Éviter les allées et venues avec un arrosoir, éviter aussi la corvée du tuyau d’arrosage à dévider et à ranger ensuite, donner à chaque plante ce dont elle a besoin, assurer un arrosage régulier et bien dosé, réaliser de substantielles économies d’eau, ce sont, en résumé, les avantages d’un arrosage enterré ou d’un arrosage goutte à goutte. Deux systèmes d’arrosage qui s’inscrivent dans une démarche éco-citoyenne remarquable…

L’arrosage enterré

C’est un système d’arrosage du jardin efficace, idéal pour des surfaces engazonnées et les massifs. Il permet d’arroser au bon moment avec la bonne quantité d’eau et avec un confort extrême. Le réseau est enterré dans le sol, à une vingtaine de centimètres de profondeur, et les arroseurs ne sont visibles que lorsque la pression de l’eau les fait jaillir de terre. En fin d’arrosage, ils disparaissent à nouveau. Le système est tout à fait discret. De plus, il est automatisable, grâce à une programmation qui contrôle les cycles, la durée de l’arrosage ainsi que les jours de fonctionnement. L’arrosage se fait à partir de tuyères escamotables, d’une portée de quelques mètres qui projettent l’eau en cercle dans toutes les directions, idéales pour les petites surfaces, ou de turbines rotatives, recommandées pour de plus grandes surfaces.

L’arrosage goutte à goutte

Ce système de micro-irrigation a l’énorme avantage de dispenser à chaque plante la quantité précise d’eau dont elle a besoin. C’est un système apparent, contrairement au précédent. Il est composé de canaux principaux auxquels on raccorde des canaux secondaires sur lesquels on fixe des goutteurs ou des micro-asperseurs. Les premiers conviennent particulièrement aux plantes en pot, car ils arrosent aux racines. Les seconds délivrent l’eau sous forme de bruine et sont plutôt recommandés pour des arbustes ou un potager. Deux systèmes qui permettent d’économiser 50% d’eau. Aucun gâchis n’est possible, puisque chaque pot, jardinère, massif, arbuste ou haie, reçoit une ration réglée au préalable par un programmateur.

Et vous dans tout cela?

Il me semble que l’arrosage enterré serait celui qui vous conviendrait le mieux. Dans ce cas, je vous conseille de demander un devis auprès d’une grande enseigne de bricolage comme Leroy Merlin, par exemple. L’étude pour la réalisation de votre projet pourra se faire gratuitement auprès de leurs conseillers.

Au plaisir!

Répondu par Leroux

Bonjour,

Le plus difficile dans l’installation d’un arrosage automatique est de savoir ce que l’on veut arroser, et de savoir quelle distance on doit couvrir pour parvenir à ses fins.

Différentes manières sont possibles

En effet, l’arrosage peut se faire de différentes manières. Si c’est pour une pelouse, ce sera par des buses disposées savamment pour bien couvrir la surface et optimiser l’arrosage. Dans ce cas, le réseau de tuyaux sera enterré. Pas bien profond, mais assez pour avoir un travail de terrassement assez conséquent. Il faut juste savoir si avec les pertes en ligne, la pression au bout de chaque buse sera encore suffisante pour générer un cône assez puissant.

L’arrosage au goutte-à-goutte est différent dans le sens où l’on n’arrose pas forcément les mêmes végétaux et où on n’est pas forcément obligé d’enterrer les conduites. En effet les tuyaux peuvent très bien courir sur la terre pour véhiculer l’eau jusqu’aux goutte-à-goutte. La dépense en eau est plus parcimonieuse que l’arrosage direct et l’on peut programmer son action journalièrement.

Le matériel nécessaire

Au total, il faut connaître ses besoins en matériel donc les métrages de tuyaux, les raccords nécessaires, le nombre de buses ou de goutte-à-goutte, un programmateur si besoin et effectuer les calculs de pression qui peuvent entrer en jeu. Et avoir une pelle et une bêche ou une pioche suivant la nature du terrain que l’on a. Ensuite, il n’y a plus qu’à se mettre au travail pour pouvoir mettre tout cela en place. Donc, ce n’est pas si difficile, mais cela peut être long. Les sites d’astuces pour les passionnés d’arrosages sont nombreux. Ils permettent d’éviter les pièges et les déconvenues que l’on pourrait avoir lors d’une première installation.

Bon courage!

Répondu par Leveque

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *