Maladies de la tomate, insectes, maladies cryptogamiques

Question

Après la plantation, combien de jours doivent s’écouler avant les premiers traitements et quels doivent-ils être pour les insectes et pour les maladies cryptogamiques ?

Réponse(s)

Bonjour à vous, 

Pourquoi voulez-vous traiter vos pieds de tomates s’il n’y a pas lieu de le faire ? N’aimeriez-vous pas plutôt consommer de vraies tomates dites bio ? Ainsi, si vos plants de tomates ne sont pas attaqués par des insectes et ne sont pas atteints de maladies, faites comme moi, bannissez tous les traitements !

Malheureusement, il arrive parfois que les pieds de tomates soient sujets à des maladies, le mildiou notamment, ainsi que le flétrissement bactérien ou encore ‘pied noir’. Deux maladies très redoutées de jardiniers.

Le mildiou

L’attaque du mildiou passe d’abord par des taches sur les feuilles et près du pédoncule des tomates. Elle est provoquée par un champignon microscopique qui se développe et prolifère par temps chaud et humide.

Il faut alors traiter dès les premiers signes de la maladie ou, mieux, de façon préventive, à la bouillie bordelaise, c’est-à-dire avec du sulfate de cuivre. À défaut, il suffit de transpercer la tige de chaque plante avec un fil de cuivre. C’est la sève qui va alors se charger de cuivre et ainsi protéger le pied de tomate.

Le flétrissement bactérien

Cette maladie – nommée aussi ‘pied noir’ – c’est une affection aussi déroutante qu’inattendue car elle se produit soudainement sur des pieds jusqu’alors sains. Les feuilles jaunissent, les pieds se dessèchent brutalement, les pétioles et les tiges se strient de lignes noirâtres et se recroquevillent. Si l’on casse un rameau, sur la section, on constate la présence d’un cercle de points noirs, signe de l’obstruction des vaisseaux dans lesquels circule la sève.

On peut alors, si la maladie débute, pulvériser sur les pieds de tomates de la bouillie bordelaise. Sinon, il n’y a qu’une chose à faire : arracher et brûler tous les plants atteints. Et surtout, désinfecter les tuteurs et les outils au formol ou à l’eau javellisée.

Bonne lecture et au plaisir.

Répondu par Bernard

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *