Puis-je attraper une MTS?

Question

Mon copain est mon premier partenaire sexuel, et moi, je suis sa première. Est-ce que je peux tout de même attraper une MTS? Merci.

Réponse(s)

Bonjour,

Même si c’est la première fois pour l’un et l’autre, il est préférable de se protéger en utilisant le préservatif. Aujourd’hui, c’est le seul moyen de protection contre les maladies sexuellement transmissibles.

LES PRINCIPALES MST

L’infection à chlamydia

C’est la plus connue en France. Elle touche 50% des hommes et 75% des femmes sans signes particuliers. Cependant, certains signes peuvent apparaître chez la femme, tels que des saignements, des douleurs abdominales ou pelviennes, des pertes vaginales anormales. Chez l’homme, on remarquera une brûlure à la miction ou un écoulement pénien. S’il n’y a pas de symptômes chez la femme, les conséquences peuvent néanmoins être néfastes et dangereuses. En effet, les trompes peuvent être atteintes et créer une salpingite qui rend infertile. Un prélèvement cervical pour la femme et urétral pour l’homme ou bien un échantillon d’urine permet la confirmation de la chlamydiose.

Le sida

Le sida est une maladie mortelle qui atteint et réduit les capacités naturelles de l’organisme pour lutter contre les infections. Les traitements actuels ne permettent pas une guérison totale. Le virus est transmis par les sécrétions sexuelles (sperme ou sécrétions vaginales). Quelle que soit la nature des relations sexuelles (vaginales, anales ou buccales), il est impératif de mettre un préservatif. Une personne ayant contracté le sida, non malade, est contagieuse.

La syphilis

C’est une MST très contagieuse. Il y a une recrudescence de cette maladie aujourd’hui. Dans le cas où cette maladie n’est pas traitée, elle peut engendrer de graves complications. Dans un premier temps, une petite plaie indolore peut apparaître dans la région du contact sexuel. Même si celle-ci disparaît au bout de quelque temps, elle laisse place à des ganglions lymphatiques enflés, une éruption sur tout le corps, de la fièvre ou de la fatigue. Ces symptômes peuvent également disparaître d’eux-mêmes, mais la syphilis est toujours présente et non traitée. Cette MST est soignée avec de la pénicilline.

L’herpès génital 

L’herpès génital est dû au virus HSV2. Une fois que le sujet est atteint, il l’est pour le reste de sa vie. Cette maladie ne peut pas être soignée. Les dégâts sont limités grâce à des traitements oraux et locaux. Le moyen de prévention est le préservatif.

Le papillomavirus

C’est un ensemble de virus se composant de deux familles. L’une va s’attaquer aux muqueuses, et l’autre, à la peau. Ce virus peut engendrer la formation de condylomes génitaux ou d’excroissances au niveau de la vulve, de l’anus, du scrotum et du pénis. Le préservatif peut limiter le risque de transmission, mais il ne peut pas éviter la transmission cutanée. Certains cas guérissent seuls, par contre, en cas de symptômes, il est préférable de consulter un professionnel de la santé afin d’éviter un cancer du col de l’utérus.

Pensez donc à vous protéger!

Répondu par Charles

Bonjour,

À priori, si chacun de vous deux êtes le premier pour l’autre, il n’y a pas de souci. À part si l’un de vous a des champignons, une dermatose ou une affection dont il n’a pas connaissance, il peut y avoir transmission de maladie. Mais en même temps et même si c’est la première fois pour vous deux, il n’est pas interdit de vous protéger en prévoyant un préservatif. Vous ne disposez que de la parole de l’autre et c’est le seul indice pour vous lancer dans l’aventure. Donc, prudence!

La fidélité sera de mise

Par la suite, si vous devez rester un certain temps ensemble et s’il semble que la fidélité soit un trait de votre couple, vous pouvez très bien décider de faire l’amour sans ce petit adjuvant en latex. Mais ce doit être un acte réfléchi basé sur la confiance. Il faut absolument qu’à ce niveau, on ne trompe pas l’autre en lui racontant n’importe quoi. Mieux vaut être au courant qu’on est cocu que de l’apprendre en apprenant sa maladie.

Les MST et le sida

Le début de la sexualité des jeunes de l’époque actuelle n’est à ce niveau pas du tout le même que dans les années ’80 où l’on pouvait faire pratiquement ce que l’on voulait. La pratique du condom était tout de même conseillée pour les MST, car c’est le seul moyen de s’en protéger. Mais le sida n’était pas encore apparu et son spectre ne s’était pas développé comme maintenant. C’est une question de vie ou de mort aujourd’hui. Donc, prudence, et vivez votre sexualité de manière épanouie.

Bonne continuation.

Répondu par Marchal

Bonjour à vous,

Oui et non. Les maladies transmissibles sexuellement, ou sexuellement transmissibles (dépendant de quel côté de l’Atlantique on se trouve) n’apparaissent pas comme cela. Si deux personnes sont saintes, alors il n’y a aucun risque de contamination, mais…

La confiance dans le couple

Plusieurs questions se posent et doivent vous inciter à la prudence. Tout d’abord, n’y a-t-il pas une part de mensonge? Je sais bien qu’il est très difficile de croire que l’être aimé pourrait nous cacher quelque chose, mais le sujet des MST est délicat et peut détruire votre vie entière. Ainsi, avant de faire quoi que ce soit, je recommande soit de se protéger, soit au moins de passer un test ensemble. Les tests de dépistage permettent de vous tester contre de nombreuses maladies sexuellement transmissibles, comme le VIH/Sida ou la syphilis, entre autres. De plus, sans vouloir dire qu’il y a mensonge, il peut y avoir tout simplement ignorance d’une infection quelconque. Par exemple, un nombre non négligeable de personnes sont atteintes du sida sans le savoir. Enfin, on peut être contaminé par des pratiques qui semblent « innocentes ». Peut-être que votre copain n’a jamais eu de relations sexuelles poussées, mais de simples préliminaires peuvent mener à une contamination.

Se protéger aussi contre les risques de grossesse

Le sujet est sérieux. Le nombre de contaminés au sida augmente à nouveau, peut-être parce que les jeunes pensent que l’on peut en guérir, ce qui est faux. De plus, il s’agit aussi d’éviter les risques de grossesse non désirée. Le préservatif reste le plus sûr moyen d’avoir une relation sécuritaire, à condition qu’il soit correctement mis en place.

Bonne journée!

Répondu par Lambert

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *