Quelle est la formation pour devenir conducteur routier?

Question

Je souhaiterais devenir conducteur routier. Quelles sont les exigences? Où dois-je m’adresser? J’habite dans le Nord de la France. Merci à vous.

Réponse(s)

Bonjour, 

Devenir conducteur routier peut ouvrir de bonnes perspectives si l’on ne sait pas trop quel travail faire, mais il ne faut pas se leurrer non plus: devenir routier et se lancer dans le transport de marchandises est un métier qui peut rapidement devenir exigeant selon les choix que vous ferez. 

Routier régional, national ou international!

Il y a plusieurs branches dans le domaine du transport de marchandises. Vous pouvez choisir de rester à l’échelon régional, voire même un peu en-dessous avec les fameux « messagers » qui sont des travailleurs de la route, mais qui ont l’avantage de travailler dans une zone bien définie pour des horaires connus à l’avance et un retour à la maison tous les soirs! Les carrières à l’internationale dans le transport routier sont plus imprévisibles, mais c’est ce qui plaît. Quoi qu’il en soit, ce sont deux secteurs où les débouchés sont présents. L’Union européenne et la disparition des frontières internes encouragent les échanges et le camion reste le mode de transport le plus flexible. 

Les exigences et la formation

Pour devenir routier, il faut avoir au minimum 21 ans. Votre permis poids-lourds ne sera pas suffisant! Il faudra aussi passer la formation FIMO, pour Formation initiale minimum obligatoire. C’est une formation qualifiante qui vous permet d’en apprendre plus sur les facettes du métier. Être routier ne se résume pas à prendre le volant et conduire! Il faut aussi avoir une certaine connaissance administrative pour ce qui est de la prise en charge de la marchandise, les règles de chargement, la législation qu’il faut suivre en ce qui concerne les horaires de travail… 

Si vous souhaitez trouver des formations, vous pouvez vous tourner vers le site www.formaguide.com. Avec 500 organismes partenaires, il y a probablement une solution près de chez vous! 

Répondu par Vasseur

Bonjour,

Pour devenir conducteur routier, il n’y a qu’une exigence impérative et incontournable: posséder le permis de conduire poids-lourds et super-lourds. Il faut ensuite aimer voyager, que ce soit en courtes ou en longues distances, car vous pouvez être amené à faire du transport international dans les pays frontaliers à la France, comme l’Italie, la Belgique…

 POIDS-LOURDS ET SUPER-LOURDS

Le premier (poids-lourds) vous permet de conduire les camions qui ne sont pas articulés, de plus de trois tonnes et demie, c’est-à-dire les camions constitués d’un seul bloc dont le châssis n’est pas articulé, et qui ne peuvent pas être séparés de leur remorque. On les appelle véhicules porteurs non articulés. Ce sont par exemple les camions-bennes de chantiers, les camions de livraison de meubles que possèdent les magasins, les camions frigorifiques qui passent chez vous pour vendre des surgelés, les toupies qui transportent le ciment, et bien d’autres encore.

Les super-lourds, quant à eux, sont un ensemble de véhicules articulés, c’est-à-dire que le tracteur routier peut se séparer de sa remorque. Ce sont ces camions qui transportent les grandes quantités de marchandises, notamment à l’étranger. Ces véhicules, contrairement aux premiers, sont articulés et nettement plus encombrants.

UN PERMIS PAR CAMION

Si vous avez le permis super-lourds, c’est que vous avez le permis poids-lourds. En effet, en France, il est impossible d’accéder au permis super-lourds si l’on n’a pas déjà le poids-lourds. Ces deux permis sont bien entendu obligatoires pour être embauché en tant que chauffeur routier, le patron vous demandera votre permis de conduire lors de votre entretien. Si vous êtes titulaire de ces permis, aucun problème pour vous. Si vous ne les avez pas, vous pouvez les financer personnellement, en sachant qu’ils coûtent cher: environ 1700 euros par permis. Par contre, si vous êtes dans une situation particulière, comme en période de chômage, par exemple, vous pouvez prétendre à des formations gratuites pour accéder à ces permis.

ET APRÈS?

Vos permis en poche, la formation n’est pas terminée! On ne met pas des monstres comme les super lourds entre les mains de n’importe qui, c’est pourquoi vous devrez en plus faire une formation obligatoire, la FIMO (formation initiale minimum obligatoire). Aucun patron ne vous emploiera sans elle. Ensuite, vous pourrez avoir à passer des spécialisations, obligatoires également, en cas de transport de certains produits comme les inflammables, les nucléaires, les explosifs, les toxiques.

Maintenant que vous avez les détails techniques, à vous de voir, mais sachez que le chauffeur routier a une vie de famille très perturbée du fait de ses absences plus ou moins longues. Elles peuvent être mal supportées, c’est pourquoi il faut bien réfléchir avant de s’engager dans un tel métier.

Bon courage!

Répondu par Lemaire

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *