Quelles sont les conditions pour qu’il y ait pandémie?

Question

Bonjour, j’aimerais savoir ce qui fait qu’une épidémie passe au stade de pandémie. Quels sont les critères? Merci à vous.

Réponse(s)

Bonjour,

Nous avons, il y a quelques semaines de cela seulement, franchi le stade de l’épidémie pour passer en pandémie de niveau I lors de la propagation du virus H1N1, vulgairement appelé grippe porcine. De nombreuses autres épidémies se sont propagées en pandémies au cours du XXe siècle, comme la grippe de Hong-Kong ou encore la grippe espagnole. Lorsque l’épidémie s’installe, il n’y a qu’un pas à franchir pour passer en pandémie.

L’ÉPIDÉMIE

Lorsqu’une maladie se répand de façon rapide et brutale dans un territoire précis (une collectivité comme une école, quand la maladie touche plusieurs personnes en faisant partie), on parle d’épidémie. Lorsqu’une maladie persiste dans la collectivité ou le territoire précis, on entre en phase d’endémie. À ce stade, la maladie est reconnue et signalée, mais stagne et ne se répand pas au-delà de la zone touchée. Les épidémies impliquent les maladies transmissibles, comme les grippes, la variole, mais aussi les intoxications, véhiculées par l’eau par exemple, qui se répandent de la même manière qu’une maladie. Les épidémies peuvent également toucher les animaux; on les appelle alors des épizooties.

DE L’ÉPIDÉMIE A LA PANDÉMIE

À partir du moment où l’épidémie sort des frontières de son territoire initial, la pandémie s’installe. Si la médecine ne connaît aucun moyen d’enrayer la maladie, ou si les personnes ne sont pas immunisées, la maladie franchit les frontières, et peut arriver à s’installer dans le monde entier, le plus souvent à cause du déplacement de personnes (ou d’animaux) porteuses de la maladie en question. Les modes de transport rapides de notre époque, comme l’avion, favorisent grandement ce type de propagation, comme ce fût le cas pour la grippe aviaire, et il n’y a que quelques semaines, pour la grippe porcine. Les plus grandes pandémies de l’histoire furent la peste, le typhus, le choléra, la tuberculose, et bien sûr le sida.

Concrètement, entre une épidémie et une pandémie, il n’y a qu’une très mince frontière. Face à un virus virulent, la population se transmet la maladie très vite, et si elle n’est pas médicalement connue ou incontrôlable, car aucun traitement ne peut l’enrayer (comme le sida), cette maladie dépasse les frontières de son territoire et s’étend petit à petit à la population d’un pays entier, puis au reste du monde.

Bonne journée!

Répondu par Lejeune

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *