Divorce: dois-je déménager avant que le juge ait prononcé son verdict?

Question

Ma femme et moi avons deux enfants et nous sommes en instance de divorce. J’habite encore le même domicile que ma femme. Bientôt, nous passerons devant le juge et je voudrais savoir si je dois déménager avant cette date. Le juge peut-il faire avorter le divorce si je n’ai pas déménagé avant le prononcé du verdict? Merci.

Réponse(s)

Bonjour,

Je ne vois pas pourquoi vous vous faites du souci pour ce cas de figure. J’ai l’impression que votre femme vous fait du chantage pour que vous débarrassiez le plancher avant le verdict pour votre divorce.

Vous êtes encore chez vous

Une chose est sûre, c’est que tant que le divorce n’est pas prononcé, vous êtes encore chez vous et pouvez continuer à habiter sous votre toit. Je ne vois d’ailleurs pas pourquoi le juge vous signifierait l’annulation du divorce si vous ne déménagez pas avant le verdict.

J’ai le sentiment que vous êtes un peu perdu et que vous pourriez faire n’importe quoi en attendant le verdict du divorce. Actuellement, d’après ce que je comprends de votre affaire, vous êtes en instance de divorce. Vous attendez donc le jugement. Le divorce est prononcé certainement avec la faute de l’un ou l’autre, sinon il n’y aurait pas de jugement. On peut penser que c’est par votre faute. Mais peu importe. Pour le moment, le verdict n’est pas prononcé et il dira peut-être que vous devez quitter le domicile conjugal. À ce moment-là, vous pourrez déménager, mais pas avant.

Attention aux erreurs!

D’ailleurs, si vous le faites avant, votre femme peut encore vous charger en disant que vous avez quitté le domicile familial, ce qui peut être une cause de demande de divorce. N’accumulez pas les erreurs et, pour le moment, restez où vous êtes. Vous êtes dans votre droit et vous êtes encore le mari de votre femme. Au moment du jugement, là, les choses changeront certainement, mais pas avant.

Patience et courage! Je vous souhaite que tout aille bien. Tenez le coup.

Répondu par Roux

Bonjour,

Il est assez courant que lorsque deux personnes décident de divorcer, elles ne vivent plus sous le même toit depuis quelque temps déjà. Vous êtes donc dans une situation assez particulière, et cela peut effectivement avoir des répercussions lors du passage devant le juge, notamment si vous ne divorcez pas à l’amiable.

Déménager peut-il avoir une incidence sur la procédure du divorce?

Si votre divorce se passe à l’amiable, que vous avez déjà décidé avec votre future ex-femme qui aura la garde des enfants, de quelle manière vous allez organiser leur scolarité et leurs vacances, et si vous vous êtes déjà mis d’accord sur le partage de vos biens, alors le juge n’aura pas à trancher pour vous. Le fait que vous habitiez encore sous le même toit n’aura en principe aucune répercussion, puisque vous êtes déjà d’accord sur tout.

Par contre, si vous êtes en conflit, et c’est d’ailleurs peut-être la raison pour laquelle vous n’êtes pas encore parti, car vous souhaitez garder la maison tous les deux, ce sera alors au juge de décider pour vous, en prenant en compte le bonheur de vos enfants. Ainsi, si vous souhaitez tous deux garder la maison, et que le juge donne la garde des enfants à votre femme, il y a de fortes chances qu’il lui accorde également la jouissance de la maison, et inversement si c’est vous qui obtenez la garde des enfants.

Expliquez toujours pourquoi vous n’êtes pas encore parti

Vous pouvez avoir décidé de rester à votre domicile le temps de la procédure pour plusieurs raisons. Mais quelle que soit cette raison, vous devez l’expliquer au juge, pour qu’il comprenne et le prenne en compte dans sa décision finale. En effet, cela peut être par facilité, pour ne pas avoir à rechercher un logement dans l’urgence, ou pour des raisons financières, parce que vous n’avez pas les moyens de payer une caution, par exemple. Mais vous pouvez aussi vouloir garder la maison, et par conséquent, refuser d’en partir, tout simplement.

Le juge ne peut pas vous refuser le divorce parce que vous habitez le même toit, mais le mieux serait quand même, si vous ne voulez pas garder votre maison, de montrer que vous voulez quitter votre femme, car le fait de rester sous le même toit peut laisser croire au juge que vous ne voulez pas réellement divorcer. Dans ce cas, il peut reporter l’audience jusqu’à ce que la situation soit claire, tout simplement, ce qui ne fera que retarder le divorce.

Bon courage!

Répondu par Langlois

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *