Qu’est-ce que la luminothérapie?

Question

Durant l’hiver, j’ai toujours des problèmes d’humeur. Je crois même pouvoir dire qu’il s’agit de dépression. J’ai entendu parler de la luminothérapie, croyez-vous que cela peut m’aider?

Réponse(s)

Il n’y a plus aucun doute sur les méfaits qu’apportent les journées plus courtes. L’hiver joue énormément sur le moral des gens et certains en souffrent davantage! Les symptômes observés sont la fatigue constante, la tristesse, le manque d’énergie et la prise de poids. C’est ce qu’on appelle la dépression saisonnière. Environ 200 000 Québécois en sont victimes et, de ce nombre, on compte 80% de femmes. 

La plupart des personnes qui se sentent un peu dépressives réussissent à s’en sortir assez bien. Toutefois, certaines ont plus de difficultés et ne s’en sortent pas indemnes. Si vos symptômes durent depuis trente jours ou plus et qu’à la même époque chaque année ils reviennent, vous souffrez probablement de dépression saisonnière. Il est donc très important de consulter un médecin ou un psychiatre.

La lumière est moins intense du mois d’octobre au mois de mars, et c’est au courant des mois de décembre et janvier que le taux de sérotonine est à son plus bas. Normalement, la lumière apporte 100 000 lux durant l’été, comparativement à 2 000 durant l’hiver. C’est ici qu’entre en ligne de compte la thérapie par la lumière: la luminothérapie.

La luminothérapie est très facile d’accès. Il suffit de s’exposer une trentaine de minutes, chaque jour, le matin à la même heure, à une lumière blanche qui possède une grande intensité. La baisse de sérotonine est ainsi neutralisée, ce qui devrait vous procurer une meilleure qualité de vie.

Bon courage!

Répondu par Noel

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *