Végétations adénoïdes, qu’est-ce que c’est?

Question

Mon garçon de 5 ans se racle la gorge et a du mal à respirer par le nez. Son ORL veut lui enlever les végétations adénoïdes. De quoi s’agit-il? Devrais-je accepter? Merci de m’éclairer.

Réponse(s)

Bonjour,

Tout le monde a des végétations adénoïdes. Par contre, certains individus sont atteints d’une hypertrophie adénoïdienne, ce qui désigne une croissance exagérée des végétations adénoïdes. Les personnes les plus atteintes de cette hypertrophie sont les enfants âgés entre 2 et 6 ans. À la naissance, ce tissu lymphoïde est presque absent, mais avec l’âge, cette masse prend du volume, et ce, jusqu’à l’âge de 6 ans.

Usage des végétations adénoïdes

Les végétations adénoïdes sont situées derrière le nez. On ne peut les voir par la bouche si nous n’utilisons pas d’instruments spéciaux. Ces végétations sont placées de manière stratégique, soit au début des voies respiratoires. Ainsi, elles peuvent réagir aux agents infectieux. Les végétations adénoïdes combattent les virus et les bactéries, mais peuvent elles-mêmes être infectées. Le rôle de ces végétations est surtout important les trois premières années de vie de l’enfant. Soyez sans crainte, car une étude récente démontre que des enfants qui subissent la résection des végétations adénoïdes ne voient pas leur immunité baisser.

Chirurgie des végétations adénoïdes

Un bon traitement amène beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients. Certains enfants souffrant de cette hypertrophie se font traiter avec des médicaments à base de soufre. Ces traitements ne sont par contre pas tolérés par tous. Dans ce cas, il faut passer à la résection des végétations adénoïdes. Ceci est une intervention rapide et simple. Les récidives sont malheureusement toujours possibles, mais pour ce qui est des inconvénients dits à long terme, ils sont nuls. Après l’ablation des adénoïdes, il y a aucune autre maladie qui peut survenir. L’enfant dormira mieux, respirera mieux, mais s’il a des problèmes allergiques, ils resteront.

Je vous souhaite la meilleure des chances.

Répondu par Sanchez

Bonjour,

Les végétations adénoïdes sont généralement appelées « les végétations ». Elles font partie du circuit ORL, donc les oreilles, le nez et la gorge. C’est un circuit relativement très important pour notre organisme, car il doit protéger nos voies respiratoires de tous les virus et microbes.

Les végétations adénoïdes, c’est quoi?

Les végétations adénoïdes sont dues à une augmentation de la grosseur des amygdales qui se situent dans la cavité qui relie le pharynx et le nez. Les végétations adénoïdes ont parfois tendance à s’hypertrophier, particulièrement chez les enfants ayant des rhino-pharyngites répétitives. Leur hypertrophie finira par déclencher soit des otites séro muqueuses, soit des otites moyennes qui reviendront de plus en plus souvent.

Ablation des végétations adénoïdes

Pour pratiquer une ablation des végétations adénoïdes, pratique devenue très courante et de très courte durée, on fera une anesthésie générale. Les végétations seront grattées afin de nettoyer les fosses nasales. L’hospitalisation est d’environ une demi-journée. Cette opération, appelée « adénoïdectomie », est souvent la meilleure façon de libérer le conduit.

Reconnaître les symptômes cliniques

Même si seul un médecin peut voir avec certitude l’hypertrophie des végétations adénoïdes, il existe certains symptômes qui vous permettent de savoir qu’il faut consulter: des ronflements durant la nuit, une respiration effectuée uniquement avec la bouche, une perte de l’audition (par exemple, votre enfant vous demande de répéter), l’impression d’avoir les oreilles bouchées ou même pleines, et enfin, le nez qui est souvent encombré.

Les soins pour éviter l’ablation des végétations adénoïdes

Afin d’éviter au maximum les ablations des végétations adénoïdes, les seuls soins se résument à un nettoyage rigoureux et quotidien du nez. Pour cela, demandez à votre enfant de se moucher souvent afin de garder ses voies aériennes libres. Le nettoyage des sinus à l’aide d’eau de mer ou de sérum physiologique reste une solution de transition si votre médecin a déjà prévu une ablation des végétations adénoïdes. L’homéopathie pourrait également aider votre organisme à combattre les virus et les microbes par ses apports stimulants.

Bonne journée à vous et bon courage!

Répondu par Delaunay

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *