Comment protéger mes enfants contre la grippe A (H1N1)?

Question

La rentrée scolaire arrive à grands pas et avec tout ce que l’on entend sur la grippe A (H1N1), cela me fait un peu peur. Quelles mesures puis-je prendre pour que mes enfants soient bien protégés contre ce virus? D’une maman inquiète.

Réponse(s)

Bonjour,

Il est vrai que la situation ne cesse d’empirer et que personne n’est épargné, en particulier les enfants, les personnes immunodéprimées et les personnes âgées. Toutefois, il existe de nombreuses solutions pour réduire le risque de contamination. En voici quelques-unes. 

Le kit de protection

Pour combattre la propagation du virus de la grippe A (H1N1) chez les enfants et les adultes, une solution a été proposée. Il s’agit d’un kit élaboré par des herboristes et des pharmaciens et qui se présente sous la forme d’un pendentif ou d’une petite broche qui s’épingle sur les vêtements. Pratique, très discret et non allergène, cet ustensile permet de protéger votre enfant en diffusant tout autour de lui des molécules volatiles et sans gravité pour l’homme. Ces molécules permettraient de repousser tous les microbes qui tenteraient de s’approcher de votre enfant. En réalité, l’efficacité de ce pendentif ou épingle n’est pas totalement prouvée. Mais vous pouvez toutefois l’essayer et rester quand même vigilante. Vous pouvez le commander sur l’adresse infos-grippe-porcine.com.

Autres mesures préventives

Il serait intéressant que vous renforciez le système immunitaire de vos enfants. Pour ce faire, veillez à ce qu’ils dorment suffisamment la nuit (entre huit et dix heures) et qu’ils s’alimentent correctement. Les aliments riches en fer, en vitamines, en calcium et en minéraux sont recommandés. L’apport en protéines et en calories doit être adéquat. Vos enfants doivent consommer des fruits et des légumes frais, des grains entiers, des légumineuses et du bon gras. Ils doivent boire suffisamment de liquide (eau, jus, tisane, etc.). Enfin, une activité physique est recommandée et le stress doit être contrôlé.

Pensez aussi à leur laver régulièrement les mains avec du savon ou un produit désinfectant pour les mains. Et pour limiter le risque de contagion, tout le monde doit se couvrir le nez et la bouche en toussant ou en éternuant.

Bonne journée et au plaisir de vous lire!

Répondu par Lebrun

Bonjour,

Malheureusement, tout comme dans le cas d’une grippe normale, il est impossible de se prémunir de la grippe H1N1 à moins d’être vacciné contre le virus. Par conséquent, lorsque l’école va reprendre, vos enfants seront exposés comme tout le monde à ce virus si une personne contaminée entre en contact avec eux. Le mieux est donc de leur éviter les contacts avec les personnes éventuellement malades, ce qui ne va pas être simple.

INFORMEZ VOS ENFANTS DES SYMPTÔMES DE LA MALADIE

Vous pouvez commencer par expliquer à vos enfants quels sont les symptômes de la grippe H1N1. Ils pourront ainsi mieux repérer un camarade qui est potentiellement porteur de la maladie, et éviter les contacts avec lui. Le fait de savoir reconnaître les symptômes peut en outre les aider à vous informer aussitôt si jamais ils ne se sentent pas bien. De votre côté, examinez l’état de santé de vos enfants tous les jours: au moindre signe de maladie grippale, emmenez-les chez le médecin.

LES ACTIONS DE L’ÉDUCATION NATIONALE

D’une part, une campagne de vaccination est prévue dès le mois d’octobre, période où la grippe classique commence à se manifester en temps normal. D’autre part, l’Éducation nationale a d’ores et déjà envisagé la fermeture d’écoles menacées. En effet, le directeur d’école devra informer les autorités sanitaires locales en cas de suspicion de maladie, isoler l’enfant présentant les symptômes, puis prévenir les parents. S’il s’avère que l’enfant était bien porteur de cette grippe, il sera gardé à la maison au moins sept jours après le début des symptômes. Si d’autres cas se déclarent dans cette même école, celle-ci pourra être fermée. L’Éducation nationale a également prévu de faire porter aux élèves et aux équipes enseignantes des tenues adaptées stériles, pour limiter la propagation du virus dans une école déjà concernée.

Si vos enfants ne présentent pas de maladie chronique ou un problème de santé quelconque, vous n’avez à priori pas à vous inquiéter. Chez les personnes en bonne santé, la grippe H1N1 n’entraîne pas d’autres complications qu’une grippe normale. C’est sur les sujets fragiles qu’elle peut devenir dangereuse.

Je suis également concernée, puisque j’ai trois enfants scolarisés, mais je pense que la seule chose que nous puissions faire est d’espérer que cette grippe ne touchera pas nos enfants et leur école.

Bon courage!

Répondu par Jacquet

Bonjour,

Tout d’abord, il convient de rappeler que la grippe A est, à l’heure actuelle, une « simple » grippe. De nombreuses personnes ont été infectées, mais comparativement à la grippe classique, il n’y a encore aucune raison de paniquer. Certes, la grippe A pourrait évoluer en quelque chose de plus agressif, mais ce n’est pas encore le cas. Pour se protéger contre la grippe porcine, il convient de prendre les mêmes habitudes que contre la grippe classique.

Se laver les mains, première chose à faire

Les règles d’hygiène les plus basiques peuvent suffire à lutter efficacement contre le virus de la grippe. Il convient de se laver les mains très régulièrement. Apprenez à votre enfant à se laver les mains correctement, et notamment certaines parties des mains que l’on oublie souvent comme l’intérieur de la paume, le dessus de la main, l’espace entre les doigts, etc. Un vecteur de la maladie consiste à serrer la main d’une personne infectée, d’où l’importance de se laver les mains. De plus, tâchez de faire comprendre à votre enfant qu’il ne doit pas porter ses mains à la bouche, surtout s’il ne les a pas lavées depuis un certain temps.

Garder un corps en bonne forme

Il faut aussi que notre corps soit résistant pour lutter contre le virus de la grippe A. Veillez à ce que vos enfants aient suffisamment de sommeil, et qu’ils boivent beaucoup d’eau. Enfin, les activités physiques doivent être encouragées, car ils renforcent le corps.

Pour conclure, j’aimerais encore une fois vous rappeler que pour le moment, rien ne justifie une panique. À vrai dire, il y a même certaines personnes qui cherchent à contracter la grippe A maintenant pour être ensuite immunisées naturellement au cas où la grippe deviendrait vraiment plus agressive.

Bonne journée!

Répondu par Rodriguez

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *