Comment sabrer le champagne?

Question

Pourriez-vous m’expliquer comment on sabre le champagne? Cette tradition existe depuis quand, et d’où proviennent ses origines?

Réponse(s)

Bonjour,

L’expression sabrer le champagne remonte à plusieurs siècles déjà. À l’époque, les militaires utilisaient leurs sabres lors de fêtes militaires. Les bouteilles étaient alors ouvertes avec le sabre, ce qui faisait sauter le bouchon et jaillir le champagne. Cette tradition est aujourd’hui révolue, mais elle reste cependant d’actualité dans les grandes maisons traditionnelles de champagne ou lors de certaines manifestations dans les localités de la Champagne.

Même s’il est spectaculaire et impressionnant de voir une personne sabrer le champagne, sachez que ce n’est pas une chose très difficile à faire. Pour cela, il faut utiliser un sabre court et trapu, un sabre utilisé par les infanteries, le sabre « briquet ». Le fil du muselet de la bouteille situé en dessous du goulot doit être touché par la lame du sabre, pour enfin buter contre le bord de la bouteille afin de l’ouvrir. Sous l’effet de la pression, qui se trouve à l’intérieur de la bouteille, ainsi que du choc causé par le sabre, le bouchon sautera avec élan: votre geste doit suivre jusqu’au bout.

Pour terminer, notez que certaines précautions doivent être prises pour éviter les mauvaises surprises. Ainsi, ne restez jamais devant la trajectoire du bouchon, ne laissez jamais les enfants tenter le sabrage et bien entendu le sabre étant une arme relativement dangereuse, il ne doit jamais rester à portée de mains des enfants.

Ah! oui, n’oubliez pas que l’alcool se consomme avec modération…

Répondu par Lucas

Sabrer le champagne n’est pas particulièrement difficile pour celui qui a compris comment faire. Comme son nom l’indique, cette technique se fait normalement avec la lame d’un sabre, mais la lame d’un grand couteau de cuisine fait aussi l’affaire. Le principal est que la lame ait un certain poids.

Il faut donc tenir la bouteille d’une main, soit de manière normale, soit en glissant le pouce dans le « cul » de la bouteille et les autres doigts enserrant le bas de la bouteille. De l’autre main, il faut appliquer la lame à plat le long du verre et remonter d’un coup sec en suivant le galbe de la bouteille jusqu’à la collerette du haut de la bouteille. Le fait de buter contre cette collerette fait séparer le verre à ce niveau et le bouchon se sépare de la bouteille. Aucune brisure de verre n’est à craindre, la cassure est nette. La lame doit rencontrer la collerette avec le côté non tranchant. Il est parfaitement inutile également de faire une marque avec le tranchant à la base de la collerette avant de sabrer.

Sabrer remonte apparemment à l’époque napoléonienne pendant laquelle les officiers avaient pris l’habitude de sabrer (donc avec de vrais sabres) des bouteilles pour fêter les victoires et célébrer la virilité et la vigueur et boire à la santé des femmes.

Bonne dégustation!

Répondu par Michaud

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *