Comment survivre au rhume des foins?

Question

Cette année encore, mes allergies sont de retour! Avez-vous des trucs à me suggérer pour limiter les symptômes du rhume des foins? Merci à vous.

Réponse(s)

Bonjour,

Le rhume des foins est une rhinite allergique saisonnière qui touche plus de 20% des Européens.

Qu’est-ce que le rhume des foins?

Cette allergie est due à la fine poussière que les fleurs dégagent, généralement en printemps ou en été. Des milliers de graines dont le diamètre ne dépasse pas une dizaine de micromètres sont présents dans l’air, et on les nomme les pollens. Il existe plus d’une source de pollen, comme les graminées, les arbres ou les herbacés.

En bref, un rhume des foins est le résultat d’une réaction immunitaire du corps humain contre le pollen, ce qui engendre la délivrance des anticorps et de l’histamine et par la suite, l’apparition des symptômes.  

Comme toute allergie, le rhume de foins est caractérisé par des éternuements très fréquents, un écoulement nasal clair et abondant, des démangeaisons aux yeux et dans la gorge. Dans certains cas, on peut observer une fatigue et des maux de tête.

Comment limiter les symptômes

Certes, cette allergie est bénigne, mais en même temps elle est très gênante. C’est pour cela qu’il vaut mieux suivre quelques recommandations: 

  • Il est extrêmement important d’identifier l’allergène en cause pour l’éviter au maximum, même s’il le faut limiter vos sorties;
  • Essayer de garder les fenêtres fermées et utiliser le climatiseur que ce soit chez vous ou dans la voiture;
  • Prendre des tisanes de camomille vraie ou de feuilles d’ortie pour atténuer les inflammations et pour vous soulager un peu;
  • Porter des lunettes de soleil pour protéger vos yeux;
  • Éviter les travaux de jardinage et plus particulièrement éviter de tondre le gazon;
  • Laver vos cheveux et votre linge régulièrement. Surtout ne pas sécher le linge à l’extérieur, car cela peut vous rapporter du pollen.

Bon rétablissement!

Répondu par Payet

Bonjour,

Le rhume des foins, connu également sous le nom de rhinite allergique saisonnière, est une allergie au pollen.

Causes et symptômes de la rhinite allergique saisonnière

Les causes du rhume des foins sont encore mystérieuses. Toutefois, la génétique pourrait être à l’origine de cette allergie. En effet, la plupart des personnes souffrant de rhinite allergique ont des antécédents familiaux de cette maladie. Signalons également que la pollution n’a fait qu’aggraver la situation. Non seulement nos voies respiratoires sont devenues plus sensibles aux allergènes, mais en plus la pollution agit directement sur les allergènes en augmentant leur pouvoir allergénique.

Les principaux symptômes d’une rhinite allergique sont un écoulement nasal fluide et abondant, des maux de tête, de la fatigue, des yeux rouges, des démangeaisons au nez, aux yeux et à la gorge, des éternuements et une congestion nasale.

Traitement des symptômes

Le traitement est souvent basé sur la prise d’antihistaminiques qui soulagent les symptômes, de sprays nasaux, de gouttes pour les yeux, etc. Certaines plantes auraient des effets positifs pour soulager le rhume des foins. La feuille d’ortie prise sous forme de tisane éviterait les éternuements, les démangeaisons et la congestion nasale. La camomille allemande prise sous forme de tisane atténuerait les inflammations nasales.

Une désensibilisation serait également la solution à votre problème. Cette technique consiste à injecter des doses croissantes d’allergènes afin d’habituer votre organisme à leur présence. 

Prévention

Pour limiter les symptômes de cette maladie, évitez de sortir quand l’air est chargé de pollen. Retirez les tapis et les rideaux qui ont tendance à attirer le pollen. Portez des lunettes de soleil pendant la floraison et fermez les fenêtres avant de dormir.

Pour plus d’informations, je vous suggère de consulter un allergologue, surtout si la gêne persiste.

Bon rétablissement et à la prochaine peut-être!

Répondu par Jean

Bonjour, 

Eh oui, si le printemps est de retour et que l’on peut s’en féliciter, ce n’est pas nécessairement une bonne nouvelle pour toutes les personnes sujettes au rhume des foins. 

Une allergie, pas une maladie 

Le rhume des foins porte mal son nom, car il peut porter à confusion. Contrairement au rhume classique, il ne s’agit pas d’une maladie, mais bien d’une allergie. L’allergie au pollen plus précisément. Et comme semble l’indiquer votre question, on ne peut pas vraiment guérir une allergie. En revanche, on peut s’attaquer aux symptômes. La cause n’est pas supprimée, mais les conséquences sont limitées. 

Docteur ou pharmacien?

Si vous êtes sujet à de violentes crises, un antihistaminique sera la seule solution. Votre pharmacien peut vous en fournir, mais il peut être judicieux de rencontrer votre médecin, surtout si vous suivez déjà un traitement particulier pour éviter toute contre-indication! Attention également à ne pas trop forcer sur ces traitements. Si vous continuez de prendre ces médicaments plus de quatre jours, vos crises dues au rhume des foins pourraient bien être difficilement contenues. 

S’attaquer à la racine du problème

Vous pouvez aussi chercher à ne pas respirer le pollen. Évidemment, il suffit de sortir dans la rue pour être « infecté », mais il y a diverses solutions qui peuvent vous éviter de violentes crises d’allergie. Vous pouvez acheter ces masques en papier qui vous permettent de filtrer l’air que vous respirez. Sinon, évitez la présence de pollen chez vous. Pour cela, que tout ce que vous emmenez à l’extérieur, comme votre manteau ou votre coupe-vent et vos chaussures, ne rentre pas dans la maison. Garder autant que possible les fenêtres fermées pendant les périodes de grande présence de pollen. 

Et n’oubliez pas de visiter www.pollens.fr, qui peut vous informer des risques d’allergie au jour le jour selon les régions où vous habitez. 

Bonne journée, et à vos souhaits! 

Répondu par Laurent

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *