Est-ce possible que je devienne anorexique ?

Question

Bonjour. J’ai 17 ans actuellement. Avant, je pesais 36 kg, puis j’ai eu une dépression qui m’a fait prendre des antidépresseurs, et donc, j’ai grossi jusqu’à peser 50 kg, maximum 55. Et ces jours-ci, j’ai perdu l’appétit, j’ai perdu plusieurs kilos, je pèse 45 ou 46 kg. Je voudrais savoir si c’est dangereux pour moi, et si c’est fort possible que je devienne anorexique. Car j’ai voulu perdre du poids, et je pense que c’est à cause de ça que j’ai perdu l’appétit. Merci d’avance.

Réponse(s)

Bonjour,

D’un point de vue médical, l’anorexie correspond à une perte de l’appétit. Le sujet anorexique n’a donc pas faim, et cela peut être passager, comme au cours d’une maladie, mais l’anorexie peut devenir chronique et elle conduit alors à un trouble psychopathologique que l’on nomme vulgairement anorexie mentale. À ce stade, la personne touchée ne mange plus, et ce, dans un but précis, qui est souvent de maigrir.

Comment interpréter votre perte d’appétit ?

Si vous vous référez uniquement au point de vue médical, vous souffrez bien d’anorexie, puisque vous avez perdu l’appétit depuis quelque temps. Cela peut n’être que passager, et dans ce cas, vous avez pu perdre votre appétit à cause d’une maladie toute simple comme un trouble gastrique, une atteinte des voies respiratoires comme un rhume, mais aussi à cause d’un stress passager (l’approche d’un examen) ou d’une contrariété quelconque.

Quand l’anorexie devient elle dangereuse ?

L’anorexie devient dangereuse lorsque la personne touchée est rebutée par toute forme de nourriture, même par ce qu’elle préférait manger auparavant. On commence alors à perdre du poids beaucoup trop rapidement, et des carences diverses s’installent, mettant la santé gravement en danger.

Que vous souhaitiez perdre du poids se conçoit. Que vous perdiez l’appétit peut être normal, puisque moins vous mangez, plus votre estomac rétrécit, donc moins il est capable de recevoir de nourriture. Vous devez vous inquiéter si plus aucune nourriture ne vous tente, et que manger devient pour vous une véritable corvée. À ce moment, l’anorexie mentale sera bien installée, et votre santé sera en danger.

Faites très attention à ne pas franchir ce cap, en vous fiant à vos envies de nourriture qui doivent rester présentes. Si elles commencent à disparaître, faites-vous aider avant de tomber dans une spirale infernale.

Bon courage.

Répondu par Vincent

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *