La Bergère, est-ce un véritable fauteuil de prestige?

Question

Bonjour, j’aimerais en savoir plus sur la Bergère, décrite comme un fauteuil de prestige et qui décorait les plus beaux châteaux de France et du monde. Merci!

Réponse(s)

Bonjour,

La Bergère est très représentative des styles Louis XV et Louis XVI. Durant la moitié du 18e siècle, ce fauteuil de prestige connaît une ascension fulgurante. Il envahit les plus beaux palaces. Voici une petite inspection de ce fauteuil légendaire.
 
L’histoire marquante de ce siège
 
La Bergère connaît son expansion en étant l’un des points clés de la décoration style Louis XVI. Elle inspire un renouveau avec un changement artistique. Elle marque à son tour le retour du classicisme. L’un de ses ancêtres notables est le Fauteuil de Malade, datant du 14e siècle. Avec ses oreilles latérales, son dossier inclinable, ce dernier contribuerait au bien-être de qui s’y installait. La naissance de la Bergère est due à l’imagination artistique des ouvriers de Louis XV. Elle présentera alors une allure fine, une assise rembourrée et large. La Bergère porte des accotoirs en arrière, servant de supports. On s’installe agréablement dans ce fauteuil. La Bergère ne sera pas que présente dans les chambres. Elle fera aussi son entrée majestueuse dans les salons. 
 
D’autres caractéristiques de la Bergère
 
Le modèle Louis XVI est garni de tissu sur les côtés, et ce, entre les accotoirs et la ceinture ouvragée et moulurée. Il est aussi dépourvu d’oreilles latérales contrairement à ses prédécesseurs. La Bergère présente aussi un coussin d’assise mobile. Son succès réside dans le confort qu’elle procure de par le biais de ses formes enveloppées, voilées et courbées. L’extrémité des consoles ainsi que le nez des accotoirs sont dirigés essentiellement vers l’extérieur. La présence de la Bergère dans un lieu témoigne de la galanterie, du style, de l’originalité et de la recherche artistique.  Ainsi, la Bergère présente une fine harmonie des proportions tout en gardant la qualité de l’ensemble. Elle se présente comme l’une des plus belles réussites artistiques des maîtres ébénistes et tapissiers de l’époque de la royauté.

Au plaisir! 

Répondu par Marie

Bonjour,

C’est en 1720 que la Bergère est apparue. Il s’agit d’un fauteuil assez ample, au dossier rembourré, avec joues, manchettes et coussin sur l’assise. Sous Louis XV, ce fauteuil aura une forme galbée et sous Louis XVI, il aura une forme droite. Les dimensions de la Bergère ont été limitées au cours du XIXe siècle.

Le style Louis XV se rencontre plus souvent que le style Louis XVI dont la particularité est d’avoir un médaillon sur le dossier. Le style médaillon est en principe réservé au fauteuil avec des accotoirs ouverts.

Les différents modèles

Il existe plusieurs modèles de bergère à savoir:

  • Marie Antoinette: ce modèle a un dossier légèrement courbé et ne dispose pas d’oreilles;
  • À gondoles: pour ce modèle, le dossier est arrondi et dépourvu d’oreilles
  • Bergère à oreilles: ce modèle est le plus courant
  • À lambrequin: ce modèle a un dossier en forme de crosse débordante
  • Mongolfière ou Pompadour: ses accotoirs sont recourbés et son dossier est arrondi

Les caractéristiques de la Bergère 

Comme indiqué, le dossier de la Bergère sera en fonction du modèle. Ce fauteuil est un meuble confortable, robuste et stable puisqu’il dispose d’une armature en bois et d’un revêtement en tissu.

Les prix d’une Bergère varient beaucoup. Si le fauteuil est ancien, alors il sera considéré comme une antiquité et aura un prix élevé. Dans le cas contraire, les prix se situeront entre 300 et 1500 euros. De nombreux sites en font la commercialisation et il n’est pas difficile d’en trouver un.

On peut donc conclure en indiquant que ce fauteuil est un meuble de prestige.

Répondu par Millet

Bonjour à vous,

Le fauteuil Bergère est effectivement un fauteuil de luxe que l’on retrouvait dans les belles demeures françaises. La forme bergère apparaît en même temps que diverses autres formes de fauteuil, comme les fauteuils Marquise ou Duchesse.

Histoire des fauteuils Bergère

L’histoire de ces types de fauteuil s’inscrit dans la lignée de l’histoire des fauteuils. À la Renaissance, on parlait plus de caquetoire ou de chaise à bras. C’est avec Louis XIII que les fauteuils se développent, avec des formes changeantes selon les modes. On compte les styles Louis XIII, Louis XIV, Régence, Louis XV, Transition… Pour ce qui est du fauteuil Bergère, il appartient globalement au style Louis XV. Les accoudoirs de ce fauteuil sont un peu plus espacés que certains modèles plus anciens comme Louis XIII, en raison de la mode des robes à paniers, très encombrantes. Il n’existe toutefois pas une Bergère, mais plusieurs styles de ce fauteuil. Sous Louis XV, c’était un fauteuil galbé, devenu plus droit avec le Roi suivant.

Bergère Marie-Antoinette, à oreilles, à Lambrequin

La bergère à oreilles est le type de fauteuil Bergère le plus courant. La Bergère dite à gondole voit son dossier arrondi et les oreilles ont disparu. Si en plus l’accotoir est recourbé, on parle de Bergère Pompadour, ou montgolfière. La Bergère Marie-Antoinette, du nom de la Reine de Louis XVI, est un fauteuil sans oreilles, avec un dossier vaguement courbé. 

Ce genre de fauteuil était à la base relativement imposant. Après la révolution et tout au long du XIXe siècle, les dimensions de ce fauteuil ont eu tendance à diminuer.

Bonne journée!

Répondu par Leblanc

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *