L’anxiété chez les jeunes: quoi faire?

Question

Bonjour, ma fille de dix ans est très anxieuse lorsqu’elle a à affronter un certain stress: examen, exposé oral, etc. Cela dépasse la simple nervosité. Que puis-je faire pour lui venir en aide? Merci.

Réponse(s)

Bonjour,

Comme les adultes, certains enfants peuvent être d’une nature très anxieuse. Ce sont en général des enfants qui ne posent pas de problèmes, qui travaillent très bien à l’école, mais qui manquent d’assurance et ont toujours peur de rater ce qu’ils font. Pour être passée par là avec l’une de mes filles, je comprends bien votre situation, et je sais que ce n’est pas facile à gérer.

COMMENT POUVEZ-VOUS L’AIDER?

En fait, c’est assez simple, mais long. Il faut sans arrêt la rassurer, lui redonner confiance dans tout ce qu’elle fait, et surtout la féliciter à chaque bon résultat. Lorsqu’elle est anxieuse à l’approche d’un examen, aidez-la à réviser, prouvez-lui qu’elle connaît très bien sa leçon, qu’aucune question ne pourra lui échapper. Lorsqu’elle rentrera à la maison avec une bonne note, faites-lui admettre qu’elle n’avait aucune raison de s’inquiéter, puisqu’elle connaissait sa leçon et n’avait aucune raison de rater. Lorsqu’elle commence à faire quelque chose en hésitant, toujours par peur de rater, laissez-la finir, et là encore, faites-lui remarquer qu’elle y est arrivée. Montrez-lui toujours que vous voyez qu’elle réussit, et que ce qu’elle fait est bien fait. C’est la meilleure façon de lui donner confiance en elle.

LA THÉRAPIE

Je n’ai pas eu besoin d’en arriver là avec ma fille, puisque le temps a fait son œuvre et qu’elle a pris de l’assurance en grandissant, mais les médecins proposent aux parents de faire suivre à leur enfant une thérapie chez un psychologue pour enfant. Pour ma part, je ne suis pas pour ce genre de thérapie, car cela devient vite sujet de moqueries si d’autres enfants de l’école l’apprennent, et cela risque d’entraîner un affaiblissement encore plus conséquent de l’estime qu’a l’enfant de lui-même. Cela dit, si votre fille se rend malade à chaque nouvel affrontement, et que vous vous sentez dépassé, c’est peut-être la seule aide que vous pourrez trouver. Commencez par l’emmener chez votre médecin, qui la fera un peu parler d’elle, pour tenter de cerner le problème. Il vous dira ensuite ce qu’il en pense.

Quoi qu’il en soit, ne laissez pas votre fille grandir avec ce sentiment qu’elle va tout rater à chaque fois qu’elle entreprend quelque chose. Cela risque de la suivre toute sa vie et de gâcher non seulement ses études, mais aussi sa vie sociale et professionnelle.

Bon courage!

Répondu par Benoit

Bonjour, 

L’anxiété chez les jeunes est un vrai problème parfois délaissé parce qu’il est plus discret et qu’il ne remet pas en cause l’ordre établi, contrairement à d’autres problèmes chez les jeunes, comme ceux qui sont responsables de violence. Pourtant, l’anxiété généralisée est statistiquement plus fréquente chez les jeunes adultes, et les enfants ne sont pas immunisés non plus. 

Un traitement médical pour l’anxiété chez les jeunes? 

Les anxiolytiques ont prouvé leur efficacité chez les adultes dans les crises de dépression et font maintenant partie des traitements courants que l’on prescrit. En est-il de même pour les enfants? En partant du principe qu’un enfant n’est jamais qu’un adulte en devenir, certains préconisent aussi l’emploi d’anxiolytiques pour calmer les crises de nervosité. Quelques études ont pourtant montré qu’il y avait un risque accru de suicide chez les jeunes qui avaient un tel traitement. Aux États-Unis, on a donc levé le pied sur les traitements médicamenteux pour les enfants anxieux. Une nouvelle étude a cependant montré que si le risque de suicide augmente très légèrement, l’approche par les médicaments est quand même porteuse de résultats très probants. 

La psychothérapie conseillée pour l’anxiété des enfants 

En France, les anxiolytiques sont quand même déconseillés pour les jeunes enfants, et l’on préfère l’approche psychothérapeutique. Vous devriez déjà parler avec votre jeune fille, et tâchez aussi de la divertir par différentes activités sportives qui sont recommandées pour traiter nos problèmes de stress d’adultes. Il s’agit de dédramatiser une mauvaise note à l’école, par exemple. Mais si vous voyez que l’état de votre fille empire, alors un psychothérapeute sera tout indiqué. 

Bonne journée et bon courage! 

Répondu par Fontaine

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *