Les salons de bronzage peuvent-ils être néfastes?

Question

Bonjour, j’ai une belle-soeur qui va au salon de bronzage toutes les semaines. Toute l’année, on dirait qu’elle revient du Sud tellement elle est bronzée! Mais, à la longue, les salons de bronzage peuvent-ils causer du tort? Merci.

Réponse(s)

Bonjour,

Bien que beaucoup se voilent la face en évoquant le fait que ce sont les rayons du soleil qui sont nocifs, et non ceux des lampes des salons de bronzage, le bronzage artificiel peut être plus nocif encore que le rayonnement naturel.

POURQUOI PLUS NOCIF?

Tout simplement parce que le rayonnement auquel nous nous exposons sous ces lampes peut être jusqu’à 5 fois supérieur aux rayons solaires inondant les pays les plus chauds en plein été! Il va sans dire que ce que nous faisons subir alors à notre peau nous serait tout bonnement insupportable si l’on bronzait naturellement: le soleil nous brûlerait la peau, à tel point que cela rendrait impossible toute exposition prolongée. Nous aurions l’impression de rôtir, et notre peau ressortirait littéralement brûlée.

QUELS SONT LES DANGERS?

En premier lieu, il faut noter les lésions oculaires. Le port de lunettes est obligatoire dans les cabines bronzantes, car le rayonnement UV peut grandement endommager la cataracte. Le vieillissement prématuré de la peau est l’un des effets néfastes de ces cabines, et même si ce n’est pas un mal mortel, il n’est pas négligeable pour autant. Dans les situations les plus graves, peuvent apparaître tout simplement les mêmes dangers que lors d’expositions au soleil: les cancers de la peau. Il convient donc de faire très attention à ses grains de beauté ou taches pigmentaires qui changeraient de forme ou d’aspect. Certaines personnes peuvent subir, avec une utilisation prolongée des cabines, une baisse de leurs défenses immunitaires, et se voir développer plus fréquemment que d’habitude des maladies infectieuses. Enfin, lors de la prise de certains médicaments, il peut se produire une réaction photoallergique, qui apparaît sous forme de démangeaisons, d’érythèmes et de vésicules.

UN PETIT AVANTAGE TOUT DE MÊME

À travers tous ses défauts, l’exposition en cabine peut être utilisée à des fins thérapeutiques pour ses rares qualités, d’une part pour lutter contre la carence en vitamine D, celle qui provoque le rachitisme lorsque le corps en manque et d’autre part, car elle est un soin efficace pour lutter contre le psoriasis.

Le total est donc vite fait: deux petits avantages contre beaucoup d’inconvénients, il est donc évident qu’il ne faut pas abuser du bronzage en cabine. Les dermatologues s’autorisent à dire qu’il faut se limiter à 5 à 10 séances par an, et qu’au-delà, cela devient réellement dangereux. À consommer avec modération!

Bonne journée!

Répondu par Garnier

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *