Mon aîné n’accepte pas sa nouvelle petite soeur: que faire?

Question

J’ai eu une petite fille il y a deux mois et mon garçon de trois ans ne l’accepte pas du tout. Il cherche même à lui faire mal. S.v.p., aidez-moi!

Réponse(s)

Bonjour,

C’est un problème très courant que certains enfants refusent d’accepter la venue au monde d’une petite sœur ou d’un petit frère. Plusieurs raisons sont plausibles. Voici quelques petits conseils.

Pour canaliser et faire comprendre à votre fils

Votre petit garçon de trois ans pense sans doute que vous lui échappez. Il doit y avoir une certaine jalousie envers sa petite sœur, ce qui le pousse à agir de la sorte. S’il devient même violent, c’est très grave. Vous ne devez jamais les laisser seuls. Prenez votre fils sur vos genoux, dites-lui qu’il occupe toujours une grande place dans votre coeur, et que vous aimez de la même manière vos deux enfants, sans distinction.

Expliquez-lui comment vous avez fait avec lui à sa naissance, comment vous l’avez chouchouté. Vous pourrez aussi vous baser sur cet argument, à savoir que quand les bébés viennent au monde, ils sont tout petits et ne peuvent rien faire seuls. Que c’est votre rôle de maman de vous occuper de votre fille. Dites-lui que vous lui faites confiance, qu’il est grand et qu’il peut faire des choses tout seul, et que vous êtes fière de lui. Vous verrez que ses yeux brilleront. Mais surtout, consacrez du temps à votre fils, soyez à son écoute, laissez-le parfois assister aux soins du bébé, etc.

S’il continue toujours à être récalcitrant et violent envers sa sœur, le mieux serait de contacter un psychologue pour lui faire passer la pilule. Ou à défaut, n’hésitez pas à faire appel à Super Nanny d’M6!

Des précautions à prendre dorénavant

Vous devez prévenir l’enfant assez tôt. Ne soyez pas gêné. Expliquez par des mots simples. Faites les courses du bébé ensemble, pour l’achat des vêtements, des soins et produits de toilette, des meubles de décoration de la chambre du futur bébé, etc. Il ne faut pas hésiter à prévenir l’enfant assez tôt, peut-être au troisième mois de grossesse. Sinon, plus le temps passe, plus l’enfant risque de mal prendre la venue d’un nouveau bébé, en le considérant comme un rival ou une rivale.

J’espère que ces petits conseils vous seront d’une aide précieuse!

Répondu par Deschamps

Bonjour,

Votre problème est malheureusement classique, mais ne va pas pour autant être facile à gérer. À cause de la naissance de sa petite sœur, votre fils ne bénéficie plus de la totalité de votre attention, que vous avez dû diviser par deux. Si certains enfants l’acceptent très bien, d’autres se refusent catégoriquement à changer leur mode de vie à cause de l’intrus qui vient tout perturber, et il est indispensable de bien gérer le problème.

IL FAUT RESPONSABILISER L’AÎNÉ

En général, l’enfant accepte mieux le petit frère ou la petite sœur lorsqu’il a bien compris quelle importance cela lui donne d’être le plus grand. C’est donc à vous de lui faire comprendre tout cela. Donnez-lui de l’importance, en lui montrant par exemple que vous seriez incapable de vous en sortir sans lui. Pour cela, ne le traitez plus en bébé et laissez-le faire des choses de grands, comme débarrasser une partie de la table (tout ce qui ne casse pas), mettre le linge au sale, mais aussi en demandant sa contribution pour s’occuper du bébé, et en le remerciant ou en le félicitant. Vous pouvez par exemple lui demander de sortir le lait lorsque vous préparez le biberon, ou l’envoyer chercher une couche propre pour changer sa petite sœur, et le féliciter pour sa rapidité. Faites-le participer autant que possible aux tâches liées à sa petite sœur, et il prendra son rôle de grand frère plus à cœur s’il se sent utile.

NE L’ABANDONNEZ EN AUCUN CAS!

Même si l’arrivée d’un bébé vous prend énormément de temps, ne négligez surtout pas votre aîné. S’il veut que vous lui lisiez une histoire, ne refusez pas à chaque fois à cause de la petite sœur. S’il a envie de jouer, ne lui répondez pas à chaque fois que vous n’avez pas le temps, car vous avez le biberon à donner, ou le bain du bébé, ou encore parce que le bébé pleure. En bref, ne rapportez pas toutes vos activités à votre petite fille. Et bien sûr, obligez-vous à vous ménager des moments avec votre fils, afin qu’il sente qu’il a toujours une maman.

COMMENT RÉAGIR SI CELA NE MARCHE PAS?

Si votre fils se montre agressif envers ce bébé qu’est sa petite sœur, c’est parce qu’il se sent négligé. Pour certains enfants, c’est la vérité, mais la maman ne se rend pas toujours compte qu’elle néglige son aîné. C’est donc facilement corrigible, et le mal sera vite rattrapé. Chez certains enfants, par contre, ce sentiment ne disparaît pas. Ce sont des enfants extrêmement égoïstes, qui ne supportent pas de partager ce qui leur appartient, en l’occurrence leur maman. Pour ces enfants, une thérapie avec un pédopsychiatre peut être envisagée pour comprendre mieux ce qui motive leur comportement.

En tout état de cause, si vous avez peur que votre fils fasse du mal à sa petite sœur, ne les laissez jamais seuls, et ayez toujours l’œil lorsqu’ils sont ensemble, mais surtout sans en avoir l’air. En effet, si votre fils veut faire du mal à ce bébé, c’est pour attirer votre attention et vous montrer qu’il est là. S’il voit que vous surveillez et que vous avez peur pour le bébé, il constatera que vous prêtez attention à ses actes, et continuera de plus belle juste pour avoir votre attention. Or, il faut qu’il comprenne que ce ne sont que les bonnes choses qui attirent votre attention, pas les bêtises et les méchancetés.

Bon courage!

Répondu par Brun

Bonjour,

Ce problème est assez répandu et votre garçon voit sa vie complètement bouleversée par la venue de sa petite soeur. Vous voilà donc avec un problème de taille, car comme vous dites, s’il n’accepte pas cette nouvelle venue, il peut risquer de lui faire mal un peu par vengeance. Il faut donc comprendre ce qui arrive. Votre garçon avait jusqu’ici la primeur de vos soins et sa maman pour lui tout seul. Maintenant avec la nouvelle venue, il est certainement un peu délaissé et se sent inutile et n’arrive pas forcément à capter votre attention.

Votre garçon est maintenant « grand »

Votre attention et vos soins sont accaparés par votre petite fille et il est normal que vous n’ayez plus autant de temps pour votre grand. Grand, c’est l’aspect que peut maintenant appréhender votre garçon. Il est le grand face à sa petite soeur. Vous pouvez donc le motiver et le valoriser en lui faisant prendre une place qu’il n’a pas l’habitude de prendre et en vous aidant. Il ne faut pas que ce soit la corvée non plus, mais vous pouvez l’intéresser et le responsabiliser en lui demandant de vous aider.

Comment peut-il vous aider?

Et pour vous aider, ll y a de nombreuses occasions pour le faire. Que ce soit pour vous tenir le biberon, chercher une couche, surveiller sa soeur lorsqu’elle se réveille et vous prévenir, votre garçon verra qu’il peut être extrêmement utile et se targuer d’être un grand frère à la hauteur. Il faut lui expliquer que la venue de sa soeur n’est pas une punition pour lui et que cette soeur est désirée par ses parents. Lui expliquer que vous l’aimez quand même et que vous ne le rejetez pas. Que la petite demande plus d’attentions, car c’est un bébé alors que lui est un garçon qui sait faire déjà de nombreuses choses.

Vous devriez déjà arriver à un résultat et si vous ne savez pas comment faire, demandez l’aide de votre pédiatre ou d’un psychologue qui vous donnera les astuces à employer. Bon courage!

Répondu par Denis

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *