Comment aider mon conjoint qui est en plein burn-out?

Question

Bonjour, mon conjoint est en burn-out depuis déjà trois mois et il me semble que son état ne s’améliore pas beaucoup. Je ne sais plus trop quoi faire pour l’aider. Avez-vous des conseils à me donner? Merci.

Réponse(s)

Bonjour à vous, 

Se sortir complètement du burn-out est quelque chose de difficile. Cela prend du temps et aussi une réelle volonté de la part de votre conjoint. Il existe quelques petits trucs à mettre en place en amont, avant que la crise de burn-out ne se déclare, et en aval, quand il est déjà trop tard.

Prévenir le burn-out au travail

L’épuisement professionnel se remarque. Il est important d’en prendre conscience. Votre conjoint doit donc se renseigner sur ce qu’est réellement le burn-out, afin de mieux cerner ce qui lui arrive. Il faut par la suite qu’il prenne le temps de s’interroger sur son milieu de travail et de voir si c’est un milieu propice au stress. Regarder ses collègues est une bonne source d’informations: sont-ils eux aussi stressés? Il faut aussi que votre conjoint ne se referme pas sur lui-même et écoute les remarques que vous pourriez lui faire, ou celles que pourraient faire ses amis. Enfin, il faut que votre conjoint sache s’évaluer et sache dire non. Il doit refuser des tâches à son travail s’il est débordé, et il ne doit pas nécessairement chercher à être un perfectionniste non plus.

Le burn-out: comment s’en sortir?

Si c’est trop tard, l’arrêt de travail est recommandé. Certes, c’est à la décision du patient, et certains ne veulent pas lâcher leur travail, mais un arrêt permet de se reposer pleinement pendant quelque temps. Toutefois, il ne faut pas que cet arrêt dure trop longtemps, sans quoi il y aura un problème de confiance en soi à affronter. Et ensuite, il y a l’activité sportive quotidienne qui est indispensable. L’épuisement professionnel, c’est un trop-plein de tension accumulée par le corps au travail. Cette tension a besoin de sortir! Trente minutes par jour d’une activité sportive de son choix seront nécessaires. Et une fois que votre conjoint ira mieux, il importe de reprendre les conseils pour éviter qu’un burn-out ne se reproduise: travailler, oui, mais pas au-dessus de ses capacités. 

Bonne journée! 

Répondu par Poirier

Bonjour,

Le burn-out ou syndrome d’épuisement professionnel est un trouble provoqué par l’exposition permanente et prolongée au stress du travail. Il se manifeste par des problèmes physiques (tels que de la fatigue, des maux de tête, des troubles digestifs, etc.) et psychologiques (tels que de l’irritabilité, des sentiments de désespoir, d’incompétence, d’abandon, de colère, des difficultés de concentration, de la confusion, des pertes de mémoire, etc.) Le burn-out se soigne. Voici ce que vous pouvez faire pour votre conjoint.

Votre conjoint doit se reposer

Votre conjoint doit absolument arrêter de travailler pendant quelque temps. Il doit éviter toutes les situations de stress. Encouragez-le à fréquenter des gens pleins d’humour, donnez-lui de la bonne nourriture, offrez-lui un voyage et profitez ensemble de la beauté de la nature.

Votre conjoint doit consulter un psychothérapeute

Une psychothérapie peut s’avérer très efficace pour s’en sortir. Le psychothérapeute l’aidera à identifier les causes de cet épuisement professionnel et à mettre au point une stratégie de retour au travail. Il l’aidera à fixer des objectifs réalisables et à reconnaître ses limites.  

Autres conseils

Encouragez votre conjoint à pratiquer une activité physique. Le yoga, les exercices de respiration, les massages permettent de réduire les tensions musculaires chroniques provoquées par le stress et la surcharge. La médecine chinoise permet également de traiter la sensation de fatigue.

Pour plus d’informations à ce sujet, il serait intéressant que vous fassiez un petit tour sur le site leburnoutsesoigne.com; vous y trouverez des renseignements très utiles.

Bonne chance et bon rétablissement pour votre conjoint!

Répondu par Pelletier

Bonjour,

Le burn-out peut s’assimiler à la dépression nerveuse. En général, pour aider une personne touchée par cette maladie professionnelle, les praticiens orienteront le malade vers une thérapie similaire à celles employées en cas de dépression. L’intervention de médecins psychologues est donc importante, mais le cercle familial et relationnel de la victime aussi. Comme lorsque l’on vit quotidiennement avec un dépressif, soutenir une victime du burn-out n’est pas une tâche aisée. Il faut donc tout d’abord se montrer patient, sans pour autant le laisser s’apitoyer sur son sort.

COMMENT AIDER UNE PERSONNE VICTIME DU BURN-OUT?

La patience est donc le maître mot, mais la persévérance aussi. Cela signifie qu’il ne faut pas brusquer les choses, mais ne pas non plus tomber dans le cercle vicieux de la dépression. Il est fort probable que votre conjoint doit déjà être en arrêt maladie. Si tel n’est pas le cas, il serait bon qu’il se fasse arrêter. Il ne s’agit pas de lui faire fuir son problème, mais de lui permettre de souffler, et de réapprendre à constater qu’il y a d’autres choses dans la vie que le travail qui peuvent apporter beaucoup de satisfaction. C’est une étape indispensable de la thérapie, et c’est à la famille de s’en charger.

Si votre conjoint est arrêté et s’apitoie sur son sort, se plaint et est complètement inactif, forcez-le à bouger. Rappelez-lui toutes les choses qu’il aimait faire avant cette déprime et encouragez-le à recommencer. S’il aime le vélo, poussez-le à le ressortir, s’il aimait la pêche, proposez-lui de l’accompagner pour une partie.

NE PLEUREZ PAS AVEC LUI!

Si vous vivez en permanence avec une personne déprimée qui ne fait rien pour s’en sortir, vous allez finir dans le même état. Même si ce n’est pas simple, vous devez, de votre côté, continuer à vivre comme avant. C’est la meilleure solution pour que votre conjoint comprenne qu’il ne tient qu’à lui de guérir. S’il vous voit partir au travail et s’étonne que vous y soyez aussi sereine, et si l’idée de devoir reprendre le sien un jour ou l’autre l’empêche d’avancer, il serait peut-être bon de lui suggérer de changer d’orientation professionnelle? L’idée de changer de contexte professionnel peut le stimuler et lui donner l’envie de remonter la pente.

Bon courage!

Répondu par Aubry

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *