Mon arthrose du pouce peut-elle être considérée comme une maladie professionnelle ?

Question

Bonjour. Depuis 14 ans, je travaille dans la grande distribution, et aujourd’hui, je souffre d’une arthrose du pouce gauche. J’aimerais savoir si c’est une maladie professionnelle, Merci.

Réponse(s)

Bonjour, 

Il est difficile de relier une arthrose à une cause professionnelle. En effet, si vous faites un geste qui contraint votre pouce en permanence, on peut relier facilement cette arthrose à une maladie professionnelle. Mais comme ce n’est pas toujours le cas, avant de définir cette maladie, il faut en passer par des médecins du travail qui pourront et qui sont les seuls à pouvoir déclarer cette maladie professionnelle. Ce peut être long.

La déclaration de la maladie professionnelle est quelque chose qui peut contraindre votre employeur à vous reclasser sur un autre poste. Or, dans la grande distribution, il n’est pas toujours facile pour un employeur de recaser un employé sur un autre poste que celui qu’il a tenu pendant un certain nombre d’années. Faire reconnaître votre maladie professionnelle peut donc vous apporter un plus en termes de compensation financière sous la forme d’une indemnité mensuelle d’invalidité, mais sous-entend aussi que vous changiez de poste. Et si vous n’avez pas les capacités par exemple de travailler dans un bureau, il faudra peut-être penser aux caisses, mais il n’est pas certain que le poste vous convienne aussi. Voilà mes conclusions.

Je sais par expérience qu’il n’est au départ pas facile de faire reconnaître une maladie professionnelle, car la caisse d’assurance-maladie doit ensuite évaluer le degré d’invalidité, ce qui sous-entend que ce ne sera pas gratuit pour la collectivité. De plus, comme le doigt en cause est le pouce, c’est le plus important des cinq doigts de la main, car sans lui, on ne peut pas faire la pince.

Donc, allez voir un médecin qui vous dirigera sur la médecine du travail pour voir dans quelle mesure vous pouvez faire accepter cette maladie professionnelle.

Je vous souhaite en tout cas de progresser sur le chemin difficile de la prise en charge d’une maladie professionnelle.

Bon courage.

Répondu par Berger

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *