Peut-on venir à bout des acouphènes?

Question

Bonjour. Je souffre d’acouphènes depuis un certain temps déjà, mais il me semble que cela empire avec le temps. À défaut de les voir disparaître, y a-t-il au moins possibilité qu’elles diminuent? Merci à vous.

Réponse(s)

Bonjour,

L’acouphène est un dysfonctionnement de l’oreille caractérisé par des bourdonnements, des sifflements et des cliquetis au niveau des oreilles et de la tête.

Les différents types d’acouphènes

Il existe deux types d’acouphènes: les acouphènes subjectifs et les acouphènes objectifs.

  • Dans le cas des acouphènes subjectifs, la personne atteinte entend des bruits fantômes. Ceux-ci ne sont pas perçus par son entourage. Ces bruits sont essentiellement liés au vieillissement de l’oreille. 
  • Dans le cas des acouphènes objectifs, les bruits sont réels. Ils sont produits par une contraction musculaire, une malformation vasculaire ou une lésion de l’organe de l’audition. Ce type d’acouphène est rare. Il peut être traité en spécifiant la cause.

Traitement de l’acouphène 

Ainsi, si vous souffrez d’acouphène objectif, vous pouvez parfaitement être traité en déterminant la cause de ce trouble. Mais si vous souffrez d’acouphène subjectif, sachez qu’il n’y a malheureusement pas de traitements. Néanmoins, il existe de nombreuses solutions qui pourront vous aider à vivre une vie normale.

La première idée que je vous propose est de porter une prothèse génératrice de bruit blanc. Ce type de bruit permet de masquer les bruits fantômes et de réduire la gêne qu’ils engendrent.

Veillez également à suivre une thérapie d’habituation. Cette thérapie intervient en apprenant au patient à oublier les bruits et à vivre avec ceux-ci, en reprogrammant le cerveau pour qu’il puisse filtrer les sons de façon sélective.

Pour mieux vivre avec ce trouble, vous devez éviter le silence absolu, surtout au moment de dormir. Pensez à garder un léger bruit ambiant, tel qu’un ventilateur, une radio à faible volume, une musique douce ou même un réveil analogique qui émet un tic-tac.

Autres conseils

Évitez les volumes sonores trop élevés ou moyennement élevés. Si l’exposition est imposée, pensez à utiliser des protège-tympans ou des coquilles protectrices.

Certains médicaments pourraient être responsables d’acouphènes, évitez donc les prises prolongées. Parmi ces médicaments, citons l’aspirine, l’ibuprofène, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, certains antibiotiques, certains diurétiques, les médicaments utilisés en chimiothérapie ou encore les antipaludéens.

Portez-vous bien et au plaisir de vous relire!

Répondu par Mallet

Bonjour,

S’il y a quelque chose d’énervant, c’est bien les acouphènes! Je vous comprends donc de chercher une solution. Dix à dix-sept pour cent de gens en souffrent dans le monde. Il y a encore quelques années, rien de concluant n’était proposé à ces derniers. Aujourd’hui, heureusement, plusieurs avenues de traitement sont proposées et certaines techniques arrivent à diminuer le problème et même à le faire disparaître. Ce que je vous souhaite de tout cœur. Par contre, une approche peut fonctionner avec une personne et non avec les autres. 

Voici quelques suggestions à expérimenter.

Par l’alimentation

Comme les bourdonnements sont reliés à la circulation sanguine, il faut éviter tout ce qui pourrait lui nuire (tabac, café, alcool, additifs, aliments préparés dans le commerce). Des études récentes ont démontré qu’une alimentation comportant trop de sucre et de gras saturés peut jouer un rôle négatif dans ce cas. En ajoutant à votre menu des aliments contenant de la vitamine D (sardines, thon, œufs), de la vitamine A (noix de toutes sortes, carottes) et de la vitamine E (noix, soja, germe de blé), vous fournissez à votre organisme des outils pour une circulation sanguine sans faille et simplement ce changement peut faire diminuer les acouphènes.

Par la mélatonine

Des essais en clinique ont démontré qu’une dose quotidienne de 3 mg de mélatonine pouvait améliorer la qualité du sommeil, mais aussi réduire chez ceux qui souffrent d’acouphènes la perception qu’ils ont de ces bourdonnements gênants. Certains accompagnent cette supplémentation d’une capsule de Gingo Biloba, herbe reconnue pour activer la circulation sanguine (contre-indiqué pour les personnes prenant des médicaments anticoagulants). Vous pouvez en parler à votre médecin.

Le générateur de son blanc

En dernier ressort, certains auraient recours au port quotidien d’une prothèse qui génère ce qu’on appelle «un bruit blanc», c’est-à-dire un son de faible intensité qui ferait diminuer la perception de l’acouphène. Les résultats sont intéressants, mais l’amélioration est lente; on parle de plusieurs mois. 

Thérapies alternatives

L’acupuncture, la sophrologie et les massages font partie des solutions naturelles qui ont aidé plusieurs personnes. On ne sait jamais…

Pour plus d’information, je vous recommande le site suivant: www.acouphenes-info.com/.

Bonne chance!

Répondu par Michaud

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *