Puis-je garder mes rhododendrons en pot ? Et les mettre à l’abri dans le gazébo l’hiver ?

Question

Aucun succès, les feuilles sont marron, les bourgeons aussi, peu de fleurs. Comment puis-je vous dire que je suis désespérée de voir que ça ne fonctionne pas ?

Réponse(s)

Bonjour,

Il est vrai qu’il est désespérant de tenter d’avoir de belles fleurs au jardin et de constater jour après jour que les tentatives pour les voir s’épanouir échouent. Dans votre cas, il ne semble pas que la culture en pot soit responsable de la dégradation de vos rhododendrons, car ce sont des plantes qui supportent parfaitement cette culture, si tant est que le pot soit suffisamment grand, bien sûr.

Feuilles et bourgeons malades sur les rhododendrons

Les symptômes que vous décrivez, à savoir des feuilles et des bourgeons qui brunissent, n’ont pas pour origine leur situation, c’est-à-dire le fait qu’ils soient en pot. Ces symptômes de brunissement viennent généralement, sur ce type de plante, d’une stagnation de l’eau au niveau de leurs racines, ce qui signifie qu’elles sont mal drainées.

Si vous avez placé vos rhododendrons dans des pots non percés, cela peut être la cause de votre problème. En effet, dans des pots qui ne sont pas percés au fond, lorsque vous arrosez, l’eau est emprisonnée et stagne. Les racines sont trop à l’humidité, et commencent à pourrir, ce qui provoque le brunissement des feuilles et des bourgeons.

La plantation idéale en pot

Pour planter idéalement dans un pot, il faut tout d’abord le choisir suffisamment grand pour que les racines puissent s’y développer. Ensuite, le pot doit être bien percé, et les trous ne doivent pas être obstrués. L’idéal est donc de placer dans le fond du pot des billes d’argile ou encore de simples petits graviers qui feront office de couche drainante. Ensuite, on place le terreau puis on installe la plante. De cette manière, au cours des arrosages, l’eau passera dans la couche drainante, puis s’évacuera au lieu de stagner.

En respectant ces quelques consignes, vos rhododendrons devraient enfin s’épanouir, et vous pourrez sans problème les mettre à l’abri dans votre gazébo durant l’hiver, pour ne les ressortir qu’aux beaux jours.

Au plaisir !

Répondu par Noel

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *