Quand doit-on transplanter des vivaces?

Question

Bonjour, j’ai plusieurs plantes vivaces dans mon jardin et elles se sont beaucoup trop étendues. Je voudrais donc les diviser et en transplanter ailleurs. Comment faire? Quel est le meilleur temps? Merci à l’avance.

Réponse(s)

Ce sont des plantes merveilleuses, les vivaces! Des plantes sur lesquelles on peut compter chaque année, des plantes qui ne sont jamais défaillantes, et pour longtemps. De plus, elles sont capables de coloniser le jardin sans que le jardinier ait à intervenir, elles s’étoffent aussi, elles s’étendent, et, c’est l’objet de votre question, peut-on les diviser afin de les transplanter ailleurs? Bien sûr que oui!

Transplanter des vivaces

Pratiquement toutes les espèces de vivaces se laissent facilement déplacer, c’est encore un de leurs avantages. Cependant, il faut veiller à opérer lorsque les plantes sont en repos végétatif, c’est-à-dire à la fin de l’automne, ou juste à l’entrée en croissance, au début du printemps. Pour les espèces sensibles à l’humidité de l’hiver ou celles qui ne sont pas assez rustiques, il est préférable d’attendre le printemps pour les transplanter, lorsque le sol s’est bien réchauffé. Méfiez-vous des pivoines et des hellébores qui supportent assez mal d’être transplantés. Prévoyez un an de plus pour que la reprise soit assurée.

Transplanter des vivaces en période de végétation

Parfois, il est nécessaire de déplacer des vivaces qui sont en pleine croissance. Il faut alors procéder avec douceur, car ces sujets reprennent beaucoup moins bien que des jeunes plants. Pour limiter au maximum le stress causé aux plantes, après les avoir déterrées, il faut les faire tremper dans un seau d’eau pendant plusieurs heures. Ensuite, on rabat les parties aériennes à environ 10 cm de la base et on les rempote dans du terreau. On place les plantes dans un endroit frais et ombragé, et dès qu’une nouvelle croissance se manifeste, on les installe à leur emplacement définitif.

Division des vivaces

Cela se fait tous les trois à cinq ans. Certaines espèces très vigoureuses peuvent même être divisées tous les deux à trois ans. Des plantes qui se dégarnissent au coeur, qui fleurissent moins aussi, ou qui se lignifient encore, demandent également à être divisées. C’est en fin d’automne toujours, ou au début du printemps que vous allez arracher les plantes en veillant à ne pas abîmer leurs racines. Et c’est à ce moment-là que vous allez diviser les touffes en plusieurs éclats, en veillant à équilibrer les racines et les pousses saines. En même temps, vous éliminerez le coeur ligneux de toutes les plantes. Vous les installerez ensuite dans un sol bêché et fertilisé. Vous veillerez à les espacer suffisamment pour qu’elles puissent se développer sans contrainte. Quelques années plus tard, il vous faudra de nouveau intervenir en procédant de la même façon.

Bon succès!

Répondu par Lemaitre

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *