Que faire contre une piqûre d’insecte?

Question

Bonjour, la semaine dernière, un insecte m’a piqué sur une joue. Cela a fait une marque, mais ça ne semblait pas grave. Mais le lendemain, ma joue était enflée. Le pharmacien m’a donné du Diaseptyl et de l’Actifed Allergie. Mais cela n’a donné aucun résultat. Que puis-je faire?

Réponse(s)

Il est effectivement des piqûres d’insectes tout à fait bénignes et superficielles. Malheureusement, il en est certaines capables de provoquer des réactions importantes, notamment en cas d’allergie: oedème, troubles de la respiration, démangeaisons insupportables, fièvre, etc. Ces accidents sont rarissimes fort heureusement, mais il faut savoir qu’ils peuvent arriver et, dans ces cas-là, mieux vaut se diriger vers les urgences.

Vous concernant, malgré le Diaseptyl (antiseptique local) et l’Actifed allergie (antihistaminique) conseillés par votre pharmacien, si votre oedème persiste, mieux vaut consulter un médecin, car une infection pourrait éventuellement se développer à l’endroit de la piqûre. Il saura poser un diagnostic précis et pourra sûrement déterminer quel hyménoptère vous a piqué, si tel est le cas.

Les hyménoptères

Cet ordre d’insectes comprend les guêpes, les abeilles, les frelons et les bourdons. La piqûre la plus dangereuse, et la plus douloureuse aussi, étant celle occasionnée par le frelon, qui peut d’ailleurs piquer plusieurs fois. De plus, sa piqûre étant extrêmement profonde, son venin est directement injecté dans les vaisseaux sanguins. Toutes les piqûres d’hyménoptères provoquent un gonflement plus ou moins important. Tout dépend de l’endroit où l’insecte a piqué. L’œdème local alors provoqué s’accompagne généralement d’une induration.

Autres piqûres ou morsures

Pour terminer, on peut également évoquer ici les piqûres de moustiques, de taons, de maringouins et de brûlots, mais aussi les morsures d’araignées, qui sont, elles aussi, susceptibles de provoquer des enflures et des boursouflures. Les insectes volants et rampants, pas toujours sympas d’ailleurs, sont bien nombreux.

Bon courage en tout cas, et restez vigilant!   

Répondu par Noel

Bonjour,

Toutes les piqûres d’insectes ne donnent pas les mêmes résultats sur la personne piquée. En général, les piqûres d’abeille et de guêpe sont très douloureuses sur le coup, mais ne laissent qu’une marque rouge sensible au toucher. Les piqûres de moustiques sont, quant à elles, indolores, mais nous démangent fortement, cela pendant plusieurs jours. Les symptômes de piqûres que vous décrivez ressemblent fort à celle du taon, un insecte qui peut facilement se confondre avec une grosse mouche.

LA PIQÛRE DE TAON

Le taon est un insecte de la taille d’une grosse mouche, qui vit dans les champs et dans les bois ou les bosquets. Ce sont les femelles qui piquent les hommes ainsi que les animaux pour se nourrir, et comme les moustiques, elles piquent sans raison; elles n’ont donc pas besoin de se sentir en danger pour vous attaquer. Leur piqûre laisse en général des traces assez impressionnantes, sans que l’on y soit allergique. La douleur de la piqûre est très vive sur le coup, pour disparaître aussi rapidement, mais laisse en général place à un gonflement de la peau important et assez douloureux qui est la conséquence d’une réaction inflammatoire. Le gonflement peut persister durant cinq ou six jours avant de disparaître spontanément, et il n’aura pas d’autre conséquence que d’être effrayant et légèrement douloureux.

QUE FAIRE EN CAS DE PIQÛRE DE TAON OU D’UN AUTRE INSECTE?

Sauf si la piqûre provient d’un insecte potentiellement dangereux, comme un scorpion ou un frelon, ou encore si la piqûre se trouve sur une muqueuse ou sur les yeux, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Dans un premier temps, il y a une petite combine à connaître: le venin est thermolabile, ce qui signifie qu’il se trouve détruit par la chaleur. Par conséquent, vous pouvez approcher la flamme d’un briquet,ou mieux encore un allume-cigare de voiture, de la piqûre aussitôt après qu’elle ait été faite. Cela aura pour effet de détruire une bonne partie du venin. Ensuite, appliquez une pommade à base de corticoïdes ou anti-inflammatoire sur les conseils d’un pharmacien.

Si votre piqûre vous inquiète beaucoup, ou si elle vous gêne, alors n’hésitez pas à consulter votre médecin qui vous prescrira des crèmes plus fortes et vous rassurera.

Bon courage!

Répondu par Durand

Bonjour,

Les piqures d’insectes sont généralement bénignes. Toutefois, certaines peuvent provoquer des réactions plus ou moins importantes.

Il s’agit d’une réaction locale

La piqure d’insecte date d’une semaine et vous n’avez observé qu’une légère enflure accompagnée, je suppose, de douleur et de chaleur.

En cas de piqure d’insecte, vous devez agir immédiatement. S’il s’agit d’une piqure d’abeille ou de guêpe, vous devez tout d’abord enlever le dard avec une pince à épiler puis neutraliser le venin en rapprochant une source de chaleur, telle qu’un allume-cigare, une cigarette ou un sèche-cheveux. Par la suite, vous devez désinfecter la piqure et appliquer un spray à la cortisone ou une pommade antihistaminique. Pour diminuer le gonflement et la douleur, l’application du froid s’avère très efficace.

Comment soulager une piqure d’insecte qui date d’une semaine

L’idéal serait que vous consultiez un médecin. Il saura vous prescrire un traitement bien approprié. N’oubliez pas de lui préciser quel type d’insecte vous a piqué, ça l’aidera sûrement à mieux cibler le problème. En attendant, vous pouvez appliquer un coton imbibé de citron ou de vinaigre sur la piqûre. Utilisez de l’huile essentielle de lavande aspic, elle a un effet cicatrisant, antalgique, antiseptique et antivenimeux. Pour soulager les démangeaisons, l’huile de calendula donne d’assez bons résultats. Pour réduire le gonflement, vous pouvez appliquer une poche de glace sur la plaie. Vous pouvez également utiliser de l’ananas. Ce fruit contient une enzyme appelée bromélie qui permet de réduire le gonflement des tissus épidermiques.

Bon rétablissement et au plaisir de vous lire!

Répondu par Bouchet

Bonjour à vous, 

Les piqûres d’insectes peuvent avoir des réactions assez importantes dépendant des personnes, avec des réactions allergiques désagréables. Il est un peu tard maintenant, car il y avait certaines choses à faire pour traiter le problème dès le début. 

Ce que l’on peut faire tout de suite contre les piqûres d’insectes

Retirer le dard est la première chose à faire quand il s’agit de guêpes, d’abeilles… Il faut cependant agir avec précaution. Une pince à épiler peut être utilisée, ou bien ces petites pompes comme Aspivenin qui se place sur la piqûre et aspire le dard et le venin. Cependant, si vous n’êtes pas sûr de retirer le dard, mieux vaut vous abstenir: vous pourriez l’enfoncer dans la peau et cela provoquerait une infection. L’alcool à 90°, pour désagréable qu’elle soit, sera cependant nécessaire pour désinfecter la plaie. L’eau oxygénée peut néanmoins remplacer l’alcool en cas de piqûre d’insecte. 

Que faire pour soigner une piqûre d’insecte dans les jours qui suivent? 

L’huile essentielle de lavande a un rôle antiseptique et désinfectant, tout comme l’arbre à thé en fait. Une goutte sur la piqûre toutes les trois heures est un bon début. La prise de vitamine C permet aussi de diminuer les symptômes. Cette vitamine est un anti-inflammatoire, mais la prise de vitamine C ne doit se faire que pendant quelques jours. De même, le zinc est parfois conseillé. Si vous aimez l’homéopathie, il y a Appis Mellifica. 

Terminons par une petite recette de grand-mère: le demi-oignon! Coupez un oignon en deux, et appliquez-le sur la piqûre. Frottez pendant quelques instants… 

Bonne journée!

Répondu par Mathieu

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *