Quelles solutions pour se protéger du sida?

Question

Bonjour, je voudrais savoir quelles sont les meilleures solutions pour se protéger du sida. On ne parle que de préservatifs, mais il y a peut-être d’autres solutions? Merci.

Réponse(s)

Bonjour,

Le sida est une maladie qui tue, on ne le répétera jamais assez. À l’heure actuelle, la seule solution de s’en préserver est de se protéger, et pour cela, il n’y a pas de nombreuses options: le préservatif, et aussi la détermination.

Restez ferme face à la tentation

Le préservatif n’est pas toujours facile à aborder, même lorsque l’on n’est pas jeune. En effet, certaines personnes ne se sentent plus concernées par ce problème, mais elles devraient l’être: tous les adultes ne sont pas mariés et n’ont pas le même partenaire durant des années. Par conséquent, à partir du moment où l’on est conscient de la gravité de cette maladie qu’est le sida, et que l’on sait pertinemment que le seul moyen de s’en protéger est le préservatif, il ne faut pas se laisser aller à un geste fou sur les belles paroles d’un garçon ou d’une fille qui va prétendre qu’il n’y a pas de risque.

C’est souvent le cas des jeunes filles qui, par peur d’avoir honte, cèdent et ont des rapports sans aucune protection. Dans ces cas-là, la pire des hantises de ces jeunes filles est d’être tombées enceintes, et pourtant, qu’elles se rassurent: une grossesse, c’est beau à côté du sida, même si elle vous arrive à 15 ans! Une grossesse, on n’en meurt pas, alors que le sida peut s’attraper en un seul rapport, et vous emporter en deux ans.

Aucune autre solution que le préservatif

De nombreux bruits courent dans les couloirs des collèges et des lycées par rapport aux moyens de protection contre le sida. On  évoque alors la pilule, le préservatif féminin, le retrait, mais ce ne sont là que des méthodes contraceptives: elles n’empêchent en rien d’attraper le sida. Le sida s’attrape par contact des muqueuses. Par conséquent, lorsqu’un pénis rencontre un vagin, même si la jeune fille prend la pilule, le contact a lieu et la maladie se transmet. À noter que c’est aussi vrai pour les fellations et cunnilingus: là encore, il y a contact entre les muqueuses des organes génitaux et la bouche, et donc, le virus peut se transmettre.

Avec le sida, il faut être vigilant: utilisez des préservatifs systématiquement, et lorsque votre histoire devient sérieuse et que vous voulez abandonner ce petit bout de plastique un peu « tue l’amour »,  il faut que les deux partenaires fassent un test. Si tout est bon, et que les deux sont négatifs, vous pouvez vous passer des préservatifs, mais à une condition: que les deux restent fidèles, et n’aillent pas attraper le sida ailleurs.

Au plaisir!

Répondu par Huet

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *