Quels sont les symptômes de la chlamydia?

Question

Mon copain vient de m’apprendre qu’il a une chlamydia. Comment savoir s’il me l’a transmise? Quels sont les symptômes? Merci de votre aide.

Réponse(s)

La chlamydia est une infection transmise sexuellement. Il faut savoir que parfois, cette infection est asymptomatique et qu’il est donc possible de contaminer sa ou son partenaire sexuel sans le savoir. La période d’incubation de la chlamydia est d’une semaine. Alors, si vous présentez des symptômes, vous pouvez vous faire soigner immédiatement.

Les symptômes de la chlamydia

Notez que les symptômes chez la femme et chez l’homme sont différents. Chez l’homme, on observera des démangeaisons, des brûlures urinaires et des écoulements anormaux, voire même purulents. Chez la femme, il y a des pertes vaginales anormales, de la fièvre, une légère douleur en urinant, des douleurs au niveau pelvien et à l’abdomen, des saignements en dehors des menstruations, des douleurs lors des rapports sexuels ainsi que des démangeaisons et des irritations au niveau génital.

Les complications et les traitements

Cette infection, si elle n’est pas traitée, peut engendrer des complications chez l’homme et chez la femme. Il faut donc dépister la chlamydia le plus tôt possible. Chez la femme, les complications sont la stérilité, la grossesse extra-utérine ou encore un accouchement prématuré. Chez l’homme, il peut y avoir une inflammation de l’urètre ou une épididymite (inflammation de l’épididyme). Il faut savoir que chez la femme, il peut également y avoir un risque de transmission chez son enfant lors de l’accouchement.

Le traitement se fait par antibiotiques administrés par voie orale. Si l’infection est grave, une hospitalisation peut être faite afin d’y recevoir des antibiotiques par voie intraveineuse. Il est bien sûr recommandé de traiter les deux partenaires sexuels afin d’éviter la réinfection.

Bonne chance!

Répondu par Barbier

Bonjour,

La chlamydia est une bactérie qui est composée de plusieurs souches. Celle qui est responsable des infections transmises par voies sexuelles est la chlamydia trachomatis. C’est une infection qui est relativement fréquente, et qui se transmet par un simple rapport sexuel entre une personne saine et une personne porteuse de la bactérie.

Quels actes sexuels transmettent la chlamydia?

Cette bactérie se transmet par contact des muqueuses génitales, lorsqu’il y a échange de liquides biologiques. Elle se transmet donc par rapports sexuels classiques, donc lors de la pénétration du sexe de l’homme dans celui de la femme, mais aussi par pénétration anale et orale, particulièrement lors de fellations, mais par contre, rarement en cas de cunnilingus. La chlamydia peut également être transmise à un bébé lors de sa venue au monde s’il naît par les voies naturelles d’une maman infectée.

Quels sont les symptômes de la chlamydia?

Le problème de cette infection, c’est qu’elle est, dans 40 à 70% des cas, asymptomatique. Il est donc parfois impossible de savoir que l’on en est porteur, mais cela n’empêche pas que l’on puisse la transmettre. Chez l’homme, les quelques symptômes qui peuvent éventuellement se manifester sont un écoulement purulent ou liquide du pénis, avec des sensations de brûlure en urinant et des testicules douloureux et enflés. Les symptômes peuvent être si légers que le porteur n’y prêtera pas attention, d’autant qu’ils peuvent disparaître spontanément, alors que l’infection est toujours présente. Chez la femme, les symptômes qui peuvent être ressentis sont des saignements légers entre les règles et après les rapports sexuels, des brûlures en urinant, de légères douleurs abdominales, des pertes jaunâtres qui peuvent avoir une très mauvaise odeur et éventuellement de la fièvre.

Que faire en cas de doute?

Si vous pensez être atteinte de cette infection, rendez-vous chez un gynécologue, qui procédera à un prélèvement vaginal en même temps qu’il examinera le col de l’utérus. C’est le prélèvement vaginal qui servira à confirmer la présence de la bactérie. Chez l’homme, elle se fait par un prélèvement d’urine. Si l’examen révèle effectivement une chlamydia, le traitement se fera par les antibiotiques, tout simplement, mais ce traitement devra concerner les deux partenaires, afin qu’ils soient traités simultanément. Dans le cas contraire, il ne servirait à rien, puisque l’un de vous porterait encore la bactérie et la retransmettrait indéfiniment à l’autre.

Il ne faut pas laisser traîner ce genre d’infection. À long terme, elles peuvent effectivement avoir des répercussions sur la fertilité de la femme, et peuvent même conduire à une stérilité totale. Il est donc important d’être vigilante au moindre signe.

Au plaisir!

Répondu par Millet

Bonjour,

La chlamydia est une maladie sexuellement transmissible. Il s’agit plus précisément d’une bactérie qui est très contagieuse. Elle se traduit  par des infections uro-génitales chez la femme et l’homme.

Les symptômes sont irréguliers et la maladie se diffuse ainsi. La chlamydia, appelée également chlamydia trachomatis, peut engendrer différentes maladies, comme la maladie du trachome (affection ciblant les yeux entraînant la cécité), la maladie de Nicolas et Favre.

La «famille» chlamydia comprend également d’autres bactéries, telles que le psittaci (atteignant principalement les animaux, mais aussi les hommes) et la pneumoniae (infections respiratoires).

Les symptômes

Silencieuse est ce qui quilifie le mieux cette maladie.

Chez la plupart des femmes, il n’y a pas de symptômes particuliers. La chlamydia peut néanmoins se manifester par une douleur faible en urinant ou encore par des pertes vaginales. Puisque cette infection est asymptomatique, le diagnostic est souvent tardif et les conséquences peuvent se révéler graves s’il n’y a pas de traitement; c’est-à-dire une salpingite (infection des trompes) qui peut rebondir sur une infertilité. Il faut savoir que la chlamydia provoque environ 50% de salpingites chez les jeunes femmes.

Chez l’homme, on note entre 50 et 90% des infections non détectées. Dans certains cas, après une période d’une semaine d’incubation, un petit écoulement trouble et visqueux et des brûlures urinaires peuvent être constatés. S’il n’y a pas de traitement, les testicules peuvent être infectés et entraîner une infection de la prostate.

Le diagnostic

Le germe est identifié par une technique appelée amplification génique avec des urines. Un prélèvement des sécrétions uro-génitales peut aussi confirmer la chlamydia. Si les résultats sont positifs, un autre dépistage systématique est fait pour trouver d’éventuelles infections croisées. 

Le traitement médical est à base d’antibiotiques (cyclines). Et le port du préservatif est indispensable.

Dans le cas de doutes, il est impératif de consulter un professionnel de la santé pour confirmer le diagnostic. Bonne chance!

Répondu par Fontaine

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *