Quels sont les symptômes de la syphilis?

Question

Bonjour, sur l’extrémité de mon pénis, il y a un bouton rouge plein de pus. J’ai peur que ce soit la syphilis. Aidez-moi, s.v.p. Merci.

Réponse(s)

Bonjour,

La syphilis est une infection bactérienne sexuellement transmissible. Elle est causée par une bactérie de la famille des spirochètes, dite Treponema pallidum.

Les symptômes de la syphilis

La période entre la contamination et l’apparition du premier symptôme peut s’étendre de trois semaines à trois mois. Le premier signe de cette maladie est l’apparition, au niveau des organes génitaux, de lésions rosées, indolores, propres, non inflammatoires et qui laissent sortir un liquide clair, accompagnées de ganglions durs et indolores. Il s’agit de la syphilis primaire.

Puis, le sujet atteint présente des symptômes semblables à ceux d’une grippe: une fatigue, des maux de tête, une température corporelle un peu élevée, etc. Des manifestations cutanées et muqueuses (au niveau de la langue, des plis et des muqueuses rectales et anales) associées à des ganglions palpables et indolores surviennent. Dans certains cas, le sujet perd ses cheveux par endroits.

La syphilis peut également être à l’origine d’une hépatite, d’une méningite et d’atteintes articulaires et rénales. Il s’agit de la syphilis secondaire.

Les syphilis primaire et secondaire peuvent parfaitement être traitées et guérissent sans laisser de séquelles.

Les complications de la syphilis

Si la syphilis n’est pas traitée, elle peut aggraver l’état de santé général du sujet atteint. Elle peut être à l’origine de troubles neurologiques, hépatiques, cardiaques, rénaux, digestifs, oculaires, laryngés et même psychiatriques. La syphilis non traitée peut donc entraîner la mort du sujet atteint.

Il serait indispensable que vous consultiez un médecin. Il vous fera les analyses sanguines nécessaires, il vous examinera et vous prescrira, si nécessaire, un traitement bien approprié.

Bon rétablissement et au plaisir de vous lire!

Répondu par Leclercq

La syphilis est une maladie vénérienne appelée également grande vérole ou mal napolitain pour les Français. Cette maladie est transmise lors des relations sexuelles non protégées, par voie sanguine ou par voie transplacentaire. L’incubation de la syphilis est entre 3 et 4 semaines. Avant ce temps d’incubation, il n’y a aucun signe apparent de la maladie.Manifestation de la syphilisLa syphilis ne se manifeste pas toujours, mais lorsque celle-ci s’y met, cela peut devenir très embarrassant. Le premier stade d’apparition de la syphilis débute dans la troisième semaine suivant la contamination. Vous pouvez y voir une petite lésion (chancre) de couleur rosée, propre, creuse et, lorsque touchée, qui a l’aspect de papier cartonné. Ce chancre est le point d’entrée de la bactérie. Cette lésion est généralement unique et chez l’homme, elle se trouve sur le gland, sur le pénis, dans l’urètre, près de l’anus, sur la langue ou les lèvres. Cela peut également être accompagné d’une inflammation des ganglions situés dans l’aine. Sachez que ces lésions sont extrêmement contagieuses.

Au-delà de trois à dix semaines, une généralisation d’éruptions apparaîtra. Vous y verrez une roséole dans les alentours des parties génitales, mais elles peuvent également apparaître sur les pieds, le torse et le dos. Il faut savoir que ces lésions peuvent disparaître d’elles-mêmes, donc sans traitements, mais la syphilis restera présente dans l’organisme et sera tout autant transmissible.

Si vous croyez avoir la syphilis, vous devriez aller voir un médecin sans tarder afin de recevoir les traitements appropriés.

Bonne chance!

Répondu par Fabre

Bonjour à vous,

C’est effectivement un symptôme inquiétant qui doit vous amener à consulter un médecin le plus rapidement possible. Rassurez-vous cependant, la syphilis n’est pas, ou plutôt n’est plus, aussi dangereuse que le sida, grâce aux traitements avec des antibiotiques. Pour rappel, voici les symptômes de la syphilis.

Syphilis au stade primaire et secondaire

La syphilis est une maladie qui évolue. Le stage primaire dont vous êtes possiblement atteint n’est pas toujours visible. Rappelons que la syphilis se transmet lors de relations sexuelles non protégées, qu’il y ait pénétration ou non (relations bucco-génitales). Trois semaines après l’infection, apparaît une lésion là où la bactérie est entrée. Cette lésion peut donc être située sur le pénis, visible ou non (la lésion peut se situer dans le canal de l’urètre). Pour les femmes, la lésion est possible sur le vagin. Ces lésions sont contagieuses, mais le bon point, c’est qu’une fois remarquées, il est très facile de les tester pour établir le diagnostic. Trois à dix semaines après, les éruptions sur la peau vont se remarquer, car la maladie se répand par votre sang. Ces éruptions cutanées ne démangent pas. Par ailleurs, c’est en raison de ce symptôme que la syphilis est aussi appelée grande vérole, la petite étant une autre maladie avec éruption: la variole.

Le stade tertiaire de la maladie de la syphilis

Les pays riches pouvant bénéficier de traitement, on ne trouve plus le stade tertiaire dans les pays européens ou américains. C’est la résultante d’années de contamination. La maladie se répand sur le système cardio-vasculaire et peut mener à des insuffisances cardiaques. Tous les organes finissent par être touchés, sans parler du risque augmenté de contracter le VIH.

Consultez rapidement!

Répondu par Renault

Bonjour,

La syphilis est une maladie vénérienne due au tréponème pâle. Elle peut être infectieuse et contagieuse. Cette maladie se transmet par des rapports sexuels qui ne sont pas protégés, par voie transplacentaire (de la mère à l’enfant) ou par voie sanguine. L’incubation varie de trois semaines à un mois.

La syphilis primaire

Cette forme n’apparaît pas avant trois semaines et elle se présente sous la forme d’une lésion des muqueuses, que l’on appelle chancre d’inoculation (petite plaie creuse, rosée). C’est le point d’entrée de la bactérie. Cette lésion se situe au niveau de la verge, du vagin, de la vulve en général. Elle peut se retrouver ailleurs (anus, amygdales…). Les lésions syphilitiques sont contagieuses.

La syphilis secondaire

Cette forme n’apparaît pas avant dix semaines après le chancre. C’est alors la généralisation de tréponème par voie sanguine. Des éruptions multiples sur la peau et/ou sur les muqueuses se manifestent: on parlera alors de la roséole. Ces lésions peuvent ne pas être visibles, mais la syphilis est toujours dans l’organisme et elle reste transmissible.

La syphilis tertiaire

Cette pathologie apparaît des années après. Si elle n’est pas traitée, cela peut entraîner des atteintes cardio-vasculaires, nerveuses et articulaires. Même soignée à temps, cette forme de syphilis peut entraîner des brûlures gastriques du tabès. La syphilis tertiaire augmente considérablement le risque de VIH et donne de sérieuses complications chez des personnes séropositives.

La syphilis latente

Le tréponème se situe dans certains sites, comme l’œil, le cerveau, l’aorte… Cette forme de syphilis se découvre lors d’un dépistage sérologique de routine (prénatal, par exemple).

Pour confirmer ces pathologies, il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé qui prescrira des examens plus approfondis.

Bon courage!

Répondu par Barre

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *