Quels sont les symptômes d’un burn-out?

Question

Pouvez-vous me décrire les symptômes du burn-out? Je suis toujours fatiguée, et rien qu’à penser à mon travail, j’ai le goût de pleurer. J’aimerais bien savoir si je me dirige vers le burn-out. Merci à vous.

Réponse(s)

Bonjour,

On nomme également le burn-out, syndrome d’épuisement professionnel, et il est survient suite à un excès d’ardeur au travail.

Les causes du burn-out

En fait, c’est le stress causé par le travail qui est la principale cause du burn-out. Les personnes les plus affectées ont généralement d’autres personnes à leur charge et ont des objectifs difficiles à atteindre. Aussi, s’il n’y a pas d’équilibre entre les tâches à effectuer et les moyens disponibles pour les réaliser, ou encore s’il y a un conflit ou une ambiguïté relative aux rôles, cela donne des situations à risques de burn-out. Dans ces cas, la personne peut douter ou être insatisfaite de la qualité de son travail. 

Les symptômes du burn-out

Le burn-out implique un état de fatigue intellectuelle, physique et émotionnelle. Cela se traduit par une exténuation émotive, un affaiblissement physique, des sentiments d’impuissance, de désespoir et d’angoisse ainsi qu’une attitude négative envers soi, les autres, le travail et même la vie. La personne sera de moins en moins satisfaite de son travail, elle y perdra plaisir et elle pourra même ne plus vouloir aller travailler. Il y a certaines personnes qui peuvent également avoir des envies de pleurer juste en pensant aller au travail.

Il peut également y avoir des problèmes de santé qui pourraient apparaître, tels que des maux de tête, des troubles intestinaux et des pertes de sommeil. Certains se voient même devenir plus irascibles et peuvent aller jusqu’à couper le contact avec leur milieu social. Le tout peut s’accompagner d’une dépression ainsi que d’une apathie accrue. Il ne faut pas oublier que si vous pensez vivre un burn-out, il est préférable de consulter un professionnel de la santé.

Bonne chance!

Répondu par Prevost

Bonjour, 

Le burn-out, ou syndrome d’épuisement professionnel, voire karoshi si on prend le terme japonais qui signifie mort par la fatigue au travail, est une maladie professionnelle dont le terme remonte aux années ’60-’70. Les symptômes en sont divers, et ils peuvent témoigner d’une avancée vers le burn-out. 

Concrètement, le burn-out, c’est quoi?

Répondant d’abord à votre question: vous n’êtes pas encore en burn-out. Le burn-out complet, c’est quand vous êtes littéralement incapable de travailler, que vous êtes totalement improductif et que vous ne pouvez plus aller au bureau. L’arrêt de travail témoigne du burn-out. C’est souvent trop tard malheureusement, et la guérison peut être difficile. Il y a certains cas extrêmes de cadres qui, après neuf mois d’arrêt, ont réussi à remonter la pente psychologiquement, mais ont toujours peur de se mettre au travail.

Les signes avant-coureurs du burn-out

Parmi les symptômes qui peuvent annoncer l’arrivée d’un burn-out, il existe des symptômes physiques et des symptômes psychiques.

Physiquement, il y a une fatigue omniprésente que même les congés ne parviennent pas à faire oublier, ainsi qu’une perte du sommeil. Il est possible que la consommation d’excitants, comme le café, le tabac, voire même quelques médicaments, augmente.

Psychologiquement parlant, vous serez de moins en moins «humain» dans la mesure où vous sentirez vos émotions vous quitter. L’indifférence vous prend et vous finissez par vous comporter comme un robot. À cela s’ajoute une forte dévalorisation de soi. Vous vous considérez comme inutile à votre entreprise. Le problème majeur, c’est que ces symptômes du burn-out ne restent pas uniquement sur votre lieu de travail; ils peuvent se répandre dans votre milieu amical ou avec votre famille, en remettant en question vos attaches avec eux.

Bon courage! 

Répondu par Robin

Le burn-out est encore un sujet tabou dans notre société. Pourtant, les personnes qui sont victimes de ce genre de dépression au cours de leur vie sont nombreuses. Si vous pouvez éviter de faire un burn-out, c’est tant mieux, sinon vous devez vous attendre à vivre des semaines parfois très difficiles. Heureusement, si vous pouvez découvrir les symptômes avant-coureurs, c’est déjà ça de gagner. Voici quelques points à vérifier.

Les signes avant-coureurs

Voici quelques signes qui ne se trompent pas et auxquels vous devez donner une grande importance pour éviter le pire. Les premiers symptômes sont les troubles de sommeil, les mains moites, une émotivité en montagne russe et des palpitations. Si vous rencontrez ces signes, il est temps de faire quelque chose, car c’est encore le moment de renverser la situation et d’éviter le burn-out.

Les symptômes physiques du burn-out

La fatigue est le principal symptôme de la dépression. Vous ressentirez une grande fatigue, et ce, tous les jours, en congé comme au travail. Le manque de productivité au travail est aussi remarqué, d’autant plus chez les gens qui étaient jusqu’à ce jour très productifs. L’alimentation est elle aussi perturbée, se faisant de plus en plus rare. Le tabac, l’alcool ou encore la prise de médicaments sont augmentés considérablement.

Symptômes psychologiques

L’indifférence semble faire partie de la vie d’une personne dépressive. C’est comme si les émotions avaient quitté le corps de cette personne. Vous remarquerez également une forte remise en question chez les gens souffrant de burn-out.

Je vous souhaite bonne chance et bon courage!

Répondu par Collet

Bonjour,

Le burn-out ou syndrome d’épuisement professionnel est un trouble d’adaptation à l’environnement de travail. Il est essentiellement dû à une exposition prolongée et permanente au stress.

L’installation de ce syndrome

Le burn-out s’installe petit à petit. Tout d’abord, le sujet est ambitieux et a des objectifs très élevés. Il consacre toute son énergie et investit tout son temps à son emploi. Puis, il découvre que malgré ses efforts, il n’atteint pas les résultats souhaités. Il redouble d’ardeur et se met à travailler le soir et les fins de semaine. Le sujet se fatigue et reconnaît qu’il n’arrivera pas à satisfaire les attentes de son entreprise. Il finit alors par se décourager et par perdre l’intérêt à son travail.

Les symptômes du burn-out

Plus de 100 symptômes sont recensés. Le burn-out se manifeste par des problèmes physiques, émotifs et intellectuels.

Sur le plan physique, le sujet est toujours fatigué et peut souffrir de problèmes de peau, de maux de tête, de troubles digestifs, de nausées, d’hypertension, de perte de poids, de problèmes de rigidité musculaire, d’insomnie, de déséquilibres hormonaux et d’infections virales persistantes. 

Sur le plan émotif, le sujet est impatient, cynique, irritable, susceptible, négatif, méfiant, coléreux et agressif. Il se sent abandonné, désespéré et incompétent.

Sur le plan intellectuel, il a des pertes de mémoire et des difficultés de concentration et de jugement. Il est confus, distrait et indécis.

Comment s’en sortir

Si vous vous doutez que vous souffrez de burn-out, vous devez absolument consulter un thérapeute. Prenez votre temps. Reposez-vous jusqu’à ce que vous ne soyez plus fatigué. Des séances de relaxation, des exercices de respiration et des massages sont à pratiquer. Profitez de la vie, admirez la nature, lisez de bons livres, mangez de la bonne nourriture, faites des voyages, fréquentez des gens pleins d’humour, etc.

Bon rétablissement et au plaisir de vous lire!

Répondu par Guillot

Bonjour,

Le burn-out fait partie des souffrances de beaucoup de travailleurs. Avec une envie de pleurer rien qu’en parlant de votre travail, vous êtes en plein burn-out. Je vous propose d’en savoir plus.

LE BURN-OUT, QU’EST-CE QUE C’EST?

Le mot burn-out est un mot anglais synonyme de saturation et d’épuisement. Il est généralement connu sous le terme syndrome d’épuisement professionnel. La notion est donc claire. Il se traduit par des risques psychosociaux professionnels, notamment dans le cas où vous êtes exposé au stress. Si les anglophones le nomment « burn-out syndrome », les Japonais l’appellent « Mort par fatigue au travail ». Le burn-out caractérise donc une souffrance due à un mal-être psychique au travail.

LES SYMPTÔMES DU BURN-OUT

Parmi les symptômes les plus flagrants du burn-out, on rencontre le changement d’humeur, caractérisé par l’irritabilité et l’impatience. Vous devenez petit à petit insomniaque, vous avez de plus en plus de manque d’attention. En outre, vous ressentez des douleurs généralisées, sans oublier l’épuisement psychologique et physique. Pour finir, vous avez un total manque de motivation pour vous réveiller le matin afin de vous rendre au boulot.

LES PROFESSIONS LES PLUS À RISQUE

Certaines professions exposent plus que d’autres au burn-out: les professions cherchant à atteindre des objectifs pantagruélistes et impossibles. Le travail qui nécessite une très grande sollicitation affective, mentale ou émotionnelle peut évidemment vous conduire au burn-out. Est également ciblé, le travail avec une forte responsabilité ou un travail dans lequel les moyens mis en œuvre ne sont pas à la hauteur des tâches à faire.

Si vous pensez souffrir de burn-out, afin de le prévenir et de trouver de bonnes solutions, le site de redpsy.com/infopsy/burnout peut vous venir en aide. Je sais que ce n’est pas facile. Bon courage!

Répondu par Da

Bonjour,

Le terme «burn-out» est apparu en 1980, lorsqu’un psychanalyste américain, le docteur Freudenberger, sortit son livre décrivant une sorte de phénomène d’épuisement professionnel. Comparant ce mal-être à un incendie intérieur, puisqu’il pouvait laisser les gens intacts à l’extérieur, mais complètement brûlés de l’intérieur, il donna ce nom à son livre qui généra une expression pour évoquer cette maladie.

COMMENT DÉCRIRE LE BURN-OUT?

Tout d’abord, il faut savoir qu’aucune profession n’est épargnée, quel que soit le rang social de la personne. Les victimes de cette maladie professionnelle s’épuisent physiquement et mentalement en essayant, sous la pression, d’accomplir des tâches irréalisables ou insurmontables. Même s’il semble survenir d’un seul coup, le burn-out est plus subtil, puisqu’il s’installe petit à petit jusqu’à avoir complètement épuisé sa victime. Les professionnels de la médecine, du social ou encore de l’enseignement sont les plus touchés du fait qu’ils ne peuvent pas facilement déléguer et, trop exigeants envers eux-mêmes, finissent par se vider.

LES SYMPTÔMES DE LA MALADIE

Ils sont nombreux et peuvent rapidement se confondre avec un début de dépression: ils peuvent d’ailleurs évoluer dans ce sens si rien n’est fait. Tout d’abord, les personnes touchées par le burn-out sont fatiguées continuellement, que ce soit sur le plan physique comme psychologique, elles sont démotivées, déprimées, n’ont plus envie de travailler, ne rêvent qu’à rester chez elles. Ces signes peuvent s’accompagner de troubles psychosomatiques, comme des douleurs dorsales ou des migraines quasi permanentes. En général, les victimes accumulent les arrêts maladie pour fuir le travail le plus possible.

SACHEZ RECONNAÎTRE LES SIGNES

Si vous avez de plus en plus de mal à vous lever le matin, et que vous semblez être fatigué au moindre effort, si l’idée d’aller travailler vous donne envie de pleurer, si vous avez l’impression de travailler de plus en plus, alors que ce que vous faites n’est pas remarqué, si vous devenez irritable, manquez vos rendez-vous et adoptez une attitude désabusée, et que vous avez de moins en moins de relations avec vos amis et votre famille, alors vous pouvez soupçonner le burn-out. Dans ce cas, ne laissez pas traîner les choses. En général, seule une thérapie pourra vous aider à vous sortir de ce mal-être grandissant. Il vous faut repartir sur des bases saines si vous ne voulez pas tomber en dépression.

Bon courage!

Répondu par Pelletier

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *