Comment diminuer la mauvaise haleine causée par l’ail?

Question

Bonjour. Mon conjoint adore manger de l’ail, mais moi, je ne suis plus capable de sentir son haleine! Connaissez-vous un moyen ou un truc pour diminuer l’effet de l’ail sur l’haleine? Ce serait très apprécié!

Réponse(s)

Bonjour,

L’ail fait effectivement partie de ces aliments si bons (encore qu’il faut l’aimer!), mais qui laisse une odeur insupportable dans la bouche, à tel point que celui même qui vient de manger de l’ail ne se supporte pas toujours! Pour les autres, comme vous avec votre conjoint, il est logique que vous ayez envie de prendre le large dans ces moments-là! Il existe donc bien quelques astuces pour éliminer cette odeur. Encore faut-il que votre conjoint soit d’accord!

Les astuces anti-ail

La première des choses est de se laver la bouche, et pas seulement les dents. Il faut donc frotter les dents, la langue, les gencives, puis terminer par un bain de bouche avec un liquide adapté. Ensuite, on peut utiliser plusieurs techniques efficaces. La première consiste à faire mâcher à votre conjoint du persil. Cette plante agit comme capteur et destructeur d’odeurs jusque dans l’estomac. À savoir que le persil fonctionne aussi avec les fromages type Roquefort, qui rend également l’haleine insoutenable. 

D’autres encore

S’il n’aime pas le persil, il peut mâcher des feuilles de menthe, ou encore croquer un grain de café, deux méthodes qui s’avèrent tout aussi efficaces. Le clou de girofle fonctionne plutôt bien également, mais il faut le supporter: il a tendance à provoquer une sensation de brûlure au niveau des muqueuses, mais après, vous ne sentez plus que cela! Enfin, votre conjoint peut croquer un sucre imbibé d’alcool de menthe, qui va absorber l’odeur de l’ail, et aura pour mérite de désinfecter sa bouche entière!

Si votre conjoint ne veut pas de ces méthodes particulières, vous pouvez toujours lui acheter des sprays pour l’haleine fraîche en pharmacie, mais contre l’ail, leur efficacité n’est pas exceptionnelle.

Bon courage!

Répondu par Berger

Bonjour,

Comme disait ma grand-mère: « Si l’ail est le secret pour une bonne santé, c’est un secret bien vite révél酠» Dommage que, malgré tous ses bienfaits, l’odeur subsiste bien longtemps après l’avoir consommé. Heureusement, il existe quelques moyens naturels pour contrer cet inconvénient, pour notre plus grand bien et celui de nos proches.

Trucs les plus connus

En premier lieu, lorsqu’on retire le germe qui se trouve au milieu de la gousse d’ail, on diminue de beaucoup la réaction chimique que produira l’ail dans les heures qui suivent son ingestion. Pour éviter une haleine aillée, rien de mieux que de l’accompagner de persil cru. Par contre, même si ce truc fonctionne pour beaucoup de gens, il est moins actif chez certains. Une autre technique consiste à faire suivre la consommation d’ail d’un verre de lait.

Pour d’autres, rien de mieux qu’un carré de chocolat noir ou un grain de café que l’on croque ou encore un petit peu d’alcool de menthe (1 cuillère à thé suffit) pour éviter l’haleine d’ail. Dans les pays arabes, on a recours au clou de girofle, à la cardamome, à l’anis ou au cumin que l’on garde en bouche comme s’il s’agissait d’une pastille jusqu’à ce que le goût d’ail disparaisse. Le fait de croquer une pomme diminuerait aussi l’effet de l’allicine dans le tube digestif.

L’ail dans la cuisine

Si vous ou votre mari cuisinez en vous servant généreusement de l’ail, pourquoi ne pas essayer la fleur d’ail qui parfume tout aussi bien les plats, est plus digestible et ne laisse aucune mauvaise haleine? Elle se consomme également crue, mais son goût est plus délicat que l’ail en gousse.

Bonne chance!

Répondu par Lemaire

Autres questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *